Archive pour 'Les élus en Algérie'

Chlef: Le maire de Talassa écope de 6 mois de prison avec sursis

prison.jpgLe maire de Talassa qui est poursuivi d’incitations d’attroupements devant le siège de la commune, a été jugé en compagnie de 11 citoyens au tribunal de Ténès. L’ex-président d’APC déchu a écopé de 6 mois de prison avec sursis alors que 5 citoyens ont été condamnés à 2 mois de prisons avec sursis et les 6 autres ont bénéficié de la relaxe.

(Lire la suite)

Le P/APC sous contrôle judiciaire à Boumerdès

prison.jpgLe P/APC de la commune de Boumerdès a été mis sous contrôle judiciaire, avant-hier, par le juge d’instruction près le tribunal de Boumerdès. Selon El Watan, M. Sarni a été entendu dans le cadre de l’affaire relative à une passation douteuse d’un marché public et dilapidation de biens publics. Il a été poursuivi pour fausses déclarations et falsification d’un procès-verbal de réunion tenue avec d’autres élus de l’Assemblée communale en 2008.

Tiaret: 3 ans de prison ferme contre un ex-P/APC de Sidi Abderrahmane

Le procès de l’ex-P/APC de la commune de Sidi Abderrahmane et certains autres élus, accusés de «faux et usage de faux», s’est déroulé hier dans l’enceinte du tribunal de Ksar Chellala, 120 km à l’est du chef-lieu de wilaya de Tiaret. Le procureur a requis contre l’ex-maire déchu, d’obédience RND, trois années de prison ferme et 5 années d’interdiction d’exercice d’une fonction publique. La même peine a été requise contre son 1er vice-président et l’ex-maire de Madna, rapporte El Watan.

Skikda: deux P/APC devant la justice

corruption.jpgLe P/APC et cinq membres de l’Assemblée communale de Aïn Kechra, à l’ouest de Skikda, comparaîtront en première instance, aujourd’hui, devant le tribunal de Azzaba. Ils devront répondre de plusieurs chefs d’accusation en relation, dans leur globalité, avec la gestion des biens communaux.
Par ailleurs, le P/APC de Bin El Ouidène, dans la même région, se présentera demain devant le juge d’instruction près le tribunal de Collo en compagnie de pas moins de 23 autres personnes entre accusés et témoins. L’instruction ouverte par la justice suite à plusieurs dénonciations aura à élucider 13 griefs retenus contre le maire et quelques élus de l’APC et autres entrepreneurs. El Watan
 

Mostaganem: Le fils du P/APC de SidiAli impliqué dans l’agression d’un bijoutier

bijoux.jpgLe fils du P/APC de SidiAli, A. B. né le 17 janvier 1993, a été arrêté en même temps que son acolyte âgé de 19 ans au niveau de l’agglomération de Hadjadj. Ils sont poursuivis pour agression à l’aide d’une épée sur la personne de Saâdoune Fadhel, âgé de 28 ans et activant en qualité de bijoutier au niveau de la ville de Hadjadj. L’agression a eu lieu le 2 septembre dernier, vers 15 heures, alors que la victime était seule dans le magasin appartenant à son frère et situé sur la route qui mène vers la côte, rapporte El Watan.

Hadjadj doit retrouver les siens !

hadjadj.jpgSlam pour « Algérie Politique »

Voilà ce qu’est le vrai visage de notre justice; des verdicts rendus sournoisement, sans la présence provoquée du justiciable.Tout le monde sait que lorsqu’une personne est jugée par défaut de présence, celle-ci encourt un verdict aléatoire faute de ne pouvoir se défendre pour se disculper. De plus dans cette affaire qu’avons-nous jugé sinon affaire banale de certificats médicaux établis pourtant par un médecin de profession.

(Lire la suite)

Tébessa: Deux parlementaires empêchent l’exécution d’une décision de l’APC

apn.jpgLes services de l’APC de Tébessa ont été empêchés,  ce dimanche, par un député et un sénateur, d’exécuter l’ordre de démolition d’une habitation anarchique, construite sur un lopin de 1000 m2 appartenant à la commune de Tébessa et destiné à être aménagé en espace vert. 

L’assiette a été squattée par le neveu d’un autre  parlementaire,  apprend El Watan auprès du P/APC de Tébessa, Belgacem Djamel. «La décision de démolition  a soulevé l’ire des membres des deux chambres qui nous ont barrés la route avec leur véhicule de type 4×4 malgré que nous les ayons informés de la démolition auparavant», ajoutera le maire.

650 couffins de Ramadhan disparaissent de l’APC d’Oum El Bouaghi

couffin.jpgLes services de police de la ville d’Oum El Bouaghi ont reçu une plainte émanant de l’APC sur la disparition de 650 couffins de Ramadhan entreposées dans un hangar du parc communal, en attendant d’être distribués aux nécessiteux. La quantité de produits alimentaires qui nécessite un gros moyen de transport et de gros bras pour les charger ainsi que le fait que la marchandise ait disparu en plein jour suscitent beaucoup d’interrogations au sein de l’opinion locale, surtout que l’année passée déjà, un vol similaire a eu lieu de l’intérieur de l’APC et a été étouffé dans l’œuf avec un règlement «à l’amiable».

La commune d’Assi Youcef organise un forum sur le développement local

assi.jpgLa commune d’Assi-Youcef dans la wilaya de Tizi-Ouzou a organisé un forum sur le développement local les 20 et 21 août. Tous les acteurs sociaux, culturels, économiques… ont été conviés à cette événement par le Maire (FFS) Belkacem Benbelkacem. A l’issur du forum, un conseil consultatif ainsi qu’un comité des fêtes de la commune ont être installés. El Mouhtarem

Mostaganem: Le Maire d’Aïn-Nouissy écroué

prison1.jpgLe président de l’APC de Aïn-Nouissy, a été mis en examen pour faux et usage de faux sur des documents officiels et placé en détention préventive au centre de rééducation de Sidi-Othman. Arrivé mercredi après-midi au tribunal correctionnel de Mostaganem, le maire a été présenté au juge d’instruction qui lui avait notifié un mandat d’amener dans le cadre d’une information judiciaire, et dont le chef de daïra d’Aïn- Nouissy s’est constitué partie civile.

(Lire la suite)

12345...9

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER