• Accueil
  • > Monde du travail en Algérie

Archive pour 'Monde du travail en Algérie'

Une organisation internationale dénonce les licenciements de masse au Sheraton Club des pins

hotelsheratonalger.jpgObjet: Licenciements de masse
Cher Monsieur Kreitner,

 

L’UITA est une fédération internationale de syndicats, accréditée auprès des Nations Unies. Elle représente plus de 11 millions de travailleurs/euses et compte 385
organisations affiliées dans 118 pays, y compris les organisations des Hôtels Sheraton dans le monde entier.
Nous sommes extrêmement inquiets par la situation au Sheraton Club des Pins où, selon des sources fiables, des centaines de travailleurs/euses ont été licenciés/es après avoir tenté d’exercer leurs droits humains élémentaires sur leur lieu de travail.

Le droit des travailleurs/euses à créer un syndicat est clairement énoncé dans le droit international et les traités desquels le Gouvernement de l’Algérie est signataire.

(Lire la suite)

Communiqué du conseil national des corps communs du SNAPAP

Le conseil national des corps communs, des ouvriers professionnels, des chauffeurs et des appariteurs SNAPAP apporte son soutien à la grève initiée par les fonctionnaire des corps communs du secteur de l’éducation et dénonce la ségrégation dont souffrent les corps communs exerçant dans les différents secteurs de la fonction publique. 

La situation socioprofessionnels dégradée et dégradante que mène les corps communs, les OP, les chauffeurs et les appariteurs, notamment par un statut particuliers et un régime indemnitaires  les plus médiocres,  par une augmentation de 25% à 40% , nous appels a se mobiliser davantage pour lutter contre cette discrimination salarial flagrante.

(Lire la suite)

L’Intersyndicale autonome de la fonction publique n’est pas concernée par les décisions de la tripartite

SATEF-SNAPAP-CLA-Coordination CNES

Devant la situation sociale dramatique que vivent les travailleurs et fonctionnaires algériens, caractérisée par :
• Une baisse dramatique du pouvoir d’achat,
• Une précarisation effrénée de la relation et des conditions de travail,
• Des abus de pouvoir sur les lieux de travail et des atteintes intolérables aux droits syndicaux sur fond d’intimidations et de pressions sur les syndicalistes,
• La dévalorisation de tous les métiers,
• La généralisation de la corruption et de la bureaucratie à tous les niveaux.

(Lire la suite)

El Watan confirme les dires du groupe d’employés de Djezzy

 

logodjezzy.gifPar un groupe d’employés de Djezzy

Après notre publication sur «Algérie politique», http://bit.ly/r5iyPN une grande panique s’est emparée des managers de Djezzy. L’effet fut grand et le sujet de l’heure entre les employés d’OTA est sans conteste. Ces deux publications qui ont soulagé les opprimés de Djezzy ! Dieu seul sait combien sont nombreux et nombreuses ! Les managers de cette entreprise n’ont pas apprécié le contenu de nos articles qu’ils jugent incendiaires mais pour un employé lambda de Djezzy, la vérité est plus sombre et encore plus cruelle

(Lire la suite)

Travailleurs des communes: Débrayage de deux jours à partir de demain

snapap.jpgLes communaux reviennent à la charge et entament deux jours de débrayage à partir de demain. Cette ultime action s’inscrit dans le cadre du cycle des mouvements de protestation engagés par les travailleurs des communes depuis près de deux mois.

En plus de la grève, le Syndicat des communaux compte organiser, mercredi, un rassemblement devant le siège de la commune de Djebbahia (Bouira) pour dénoncer la suspension d’un syndicaliste. Durant la même journée de mercredi, les travailleurs des communes organiseront un rassemblement de protestation au niveau de la capitale.

Entre autres revendications exprimées par le Conseil national des travailleurs des communes, affilié au Snapap, l’augmentation des salaires, l’ouverture du dialogue sur le statut particulier et le régime indemnitaire, rapporte Le Jour. 

Pressions sur les adhérents du SNAPAP par le ministre du travail

louh.jpgEnfin les masques tombent à la fin de la mise en scène théâtrale organisée par le pouvoir sur les consultations de la société civile sur les soit disant réformes. Le pouvoir vient de montrer encore une fois sa vraie face oppressante en ayant recours aux méthodes anti-démocratiques et policières où il excelle dans le chantage, les menaces et les intimidations à l’encontre de tous ceux qui ne veulent pas faire de l’allégeance.

Ainsi le ministre du travail et de la sécurité sociale, Tayeb Louh (photo) a donné l’ordre aux directeurs de l’emploi des wilayas de convoquer les représentants du comité national pour l’intégration des contractuels pour les obliger par les menaces et le chantage de se retirer du SNAPAP sinon leurs contrats seront purement et simplement résiliés.

(Lire la suite)

Pas d’augmentation pour les postiers

poste.jpgLe conseil d’administration d’Algérie Poste, à l’issue d’une réunion marathon, a souligné dans un communiqué que «la situation de l’entreprise ne permet pas d’augmentation de salaires».

Après sept heures de réunion (de 14h à 21h), hier mercredi, les membres du CA n’ont pas réussi à s’entendre sur une réponse à donner à la plate-forme de revendications des travailleurs, en grève depuis presque une quinzaine de jours. Selon Infosoir, les responsables d’Algérie Poste et le chef de cabinet du ministère de la Poste et des TIC, qui a présidé ce conseil d’administration, ont conclu que «la situation de l’entreprise ne permet pas d’augmentation de salaires». Le représentant syndical a refusé de parapher le procès-verbal de la réunion. 

Une plainte pour diffamation contre Yacine Zaid

chaf2.bmpJeudi 2 juin, le syndicaliste Yacine Zaid, également représentant de la LADDH à Laghouat a été convoqué par police. Au commissariat de Laghouat, Yacine est informé d’une plainte pour diffamation qu’a déposée contre lui la multinationale Compass, spécialisée dans la restauration collective. Selon un communiqué de la LADDH, La plainte concerne un article publié sur les colonnes du journal le Soir d’Algérie en juillet 2009  http://bit.ly/mNBmLV

El Mouhtarem

Ould ABBUS: « Il faut user de la force pour empêcher les médecins de se réunir »

oueldab256531420.jpgLe ministre de la Santé, Djamel Ould ABBUS, a demandé aux directeurs des établissements de recourir à la violence pour empêcher les rassemblements des médecins grévistes. «Je ne veux plus de bruits dans les cours des établissements, ni de rassemblement. Vous n’avez qu’à user de la force pour les disperser et les empêcher de se réunir», s’est-il adressé à eux. Synthèse d’El Mouhtarem

Algérie: Mystérieux cambriolage à « la Maison des syndicats »

syndicats.jpgLe SNAPAP informe que la Maison des syndicats sise à DAR EL BEIDA ALGER a fait l’objet d’un cambriolage dans la nuit du 08 au 09 mai 2011 où un vol de deux ordinateurs avec effraction a été commis. Pour rappel, cette même maison des syndicats, qui abrite les mouvements sociaux indépendants a déjà, été caillassée au mois de mars 2011 par une bande de jeunes délinquants (baltaguias) sous le regard complice des policiers. Acte qui a été déjà dénoncé.

Cette fois ci, ce sont les ordinateurs qui ont été visés par conséquent, ce sont les informations contenues qui intéressent «les cambrioleurs». Ce qui porte clairement la signature des auteurs. D’autres matériels, tels, photocopieur et fax ont été épargnés. La maison des syndicats est mitoyenne d’une caserne de police. De plus, les services de sécurité sont postés en permanence pour la surveiller et filmer les va et vient des militants.

(Lire la suite)

12345...36

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER