• Accueil
  • > Mouvement social en Algérie

Archive pour 'Mouvement social en Algérie'

Les lycéens ont marché hier à Oran

benb.jpgEn réaction à la décision, fraîchement prise par le ministre de l’Education nationale, fixant la date du 12 mai prochain pour arrêter le programme qui sera pris en considération dans la préparation des sujets de l’examen du baccalauréat (session 2011), des lycéens des classes de terminales, issus de plusieurs établissements, ont organisé une marche pour dénoncer cette décision.

Le sit-in qu’ont organisé les terminalistes de 9 lycées à Oran, hier, devant le siège de la direction de l’Education, a évolué en une marche de protestation contre la décision ministérielle. Les potaches ont bloqué la route, en brandissant des banderoles dénonçant la décision ministérielle.

A ce titre, les lycéens réclament l’allègement des programmes et la désignation d’une commission d’enquête pour faire la lumière sur les pratiques inconscientes qu’ils imputent aux enseignants qui, selon eux, les lèsent pendant les cours ordinaires afin de les obliger à suivre des leçons particulières qu’ils assurent eux-mêmes et à des prix fort coûteux. La Voix de l’Oranie.

Un député Taiwan au secours de Benbouzid !

khaled.bmpLe député Taiwan, Ahmed Khaled, autoproclamé président de l’Union nationale des associations de parents d’élèves (Unape), a déclaré, en réaction à la grève des lycéens, qu’il ne vois pas pourquoi ils protestent. «Je ne vois pas pourquoi ils protestent», a déclaré l’ancien député Taiwan.
Ahmed Khaled a estimé, dans une déclaration à InfoSoir, à l’adresse des lycéens, notamment ceux des classes terminales qu’«il n’y a pas lieu de s’inquiéter quant à leur scolarité». Il argumente sa position par les multiples mesures prises par le ministère de l’Education nationale, afin d’alléger le programme et surtout éviter qu’il ne soit dispensé avec précipitation. Pour rappel, profitant du boycott de la Kabylie, secouée par des événements sanglants, Ahmed Khaled était « élu » député « indépendant » en 2002 à Béjaia. El Mouhtarem

Lutte en Algérie: Cinq organisations autonomes organisent une rencontre nationale à Alger

bejaia.jpgDans un communiqué rendu public aujourd’hui, cinq organisations, LADDH, SNAPAP, CLA, SATEF et la Coordination des sections du CNES, invitent « ceux et celles qui savent que le changement en Algérie ne peut absolument pas venir de l’intérieur du régime » à participer à la rencontre nationale qui se tiendra le vendredi 21 janvier 2011 à partir de 9h30. La réunion qui aura lieu à la MAISON DES SYNDICATS sis N°5, Rue des frères ACHOURI, Dar El beida (El – Karya), vise, selon les organisateurs, à débattre de la situation actuelle et des moyens à mettre en œuvre et des actions à prendre en charge pour empêcher la marginalisation des jeunes et par la même empêcher que le pays ne s’enfonce encore plus dans le chaos.

P/S: Contacter le 0550451797 pour des renseignements supplémentaires. sur l’adresse

Algérie: Un chômeur s’immole par le feu

Un chômeur s’est aspergé d’essence et a mis le feu à ses vêtements à l’issue d’une rencontre avec le maire de la localité de Boukhada dans la wilaya de Tebessa. Mohsen Bouterfif n’avait pas réussi à obtenir un emploi et un logement, écrit le El Khabar. Mohsen, qui était marié et père d’un fils, a succombé samedi à ses brûlures. Une centaine de jeunes gens ont manifesté à la suite de son décès. Le wali a limogé le maire, ajoute El Khabar.

Amizour: Les parents d’élèves dénoncent la fermeture de la rue des Frères Kherraz

amizour2225452.jpgDans une correspondance adressée au wali de Béjaia, l’association des parents d’élèves de l’école primaire des Trois Martyrs d’Amizour, revient à la charge et dénonce de manière énergique la fermeture à la circulation de la rue des Frères Kherraz par un entrepreneur, en charge d’une construction sur un terrain mitoyen à l’établissement scolaire.

Outre les désagréments et les multiples nuisances et risques auxquels sont exposés les écoliers, l’association rappelle que l’assiette de terrain en question a été, initialement destinée à l’implantation d’une cantine scolaire, avant d’être détournée. Dans cette histoire, quels intérêts seront-ils pris en compte? Ceux des écoliers, des conditions de leur scolarité et de leur sécurité, ou d’autres intérêts que l’on ignore? En tout état de cause, à travers sa requête, l’association lance un véritable SOS.

Association des Parents d’Elèves

Ecole primaire “Les Trois Martyrs”

A Monsieur le Wali

(Lire la suite)

Algérie: Sit-in d’anciens militaires victimes du terrorisme dimanche devant le Conseil de la nation

arme.jpg

Béjaia: Des milliers d’étudiants dans la rue

bejaia.jpgDes milliers d’étudiants de l’université Abderrahmane Mira de Béjaïa ont battu le pavé sur près de 10 kilomètres, hier, dans une marche de protestation qui les a conduits du campus d’Aboudaou vers celui de Targa Ouzemmour. Selon El Watan, les étudiants exigent le maintien du système classique, d’augmenter le nombre de postes au concours de magistère, de permettre l’accès sans condition aux mastères 1 et 2 et de créer une école doctorale pour chaque département.

(Lire la suite)

Béjaia: Les artistes demandent le départ du directeur de la maison de la culture

maisonculturebejaia.jpgQualifiant la gestion du secteur de la culture de la wilaya d’ »occulte et opaque », les artistes de Béjaïa ont exigé, lors d’une conférence de presse, le départ du directeur de la maison de la Culture, responsable, selon eux, de leur marginalisation et du peu de considération accordée aux artistes. Les artistes exigent la mise sur pied d’une commission d’enquête par la ministre de la Culture et affirment être disposés à coopérer avec cette commission. Le cas échéant, préviennent-ils, ils ont déclaré qu’ils n’allaient pas se taire et qu’ils allaient tenir des meetings et sit-in devant la wilaya pour relancer leurs revendications, rapporte Le Jeune indépendant.

Tizi-Ouzou: Les étudiants en droit maintennent leur grève

tizi.jpgLes étudiants de la faculté de droit de l’Université Mouloud-Mammeri de Tizi Ouzou ont décidé de maintenir le mouvement de grève. Selon le Comité autonome de la faculté de droit de Boukhalfa, les multiples actions entreprises jusqu’ici, entre autres, la fermeture de l’administration, gèle des cours et aussi la fermeture du rectorat de Hasnaoua.

(Lire la suite)

La population de Laalam renvoie les députés !

apnalgerie.jpgPar un citoyen de Laalam 

La RN 09 reste toujours perturbée à la circulation dans les deux sens (Souk El Tenine -Bejaia). Aujourd’hui, au troisième jour de son occupation par les habitants du village Lalaam commune de Tameridjt, la route est quasiment déserte. On a constaté que, dans la journée d’hier, vers 10 h, les trois députés  ANR, RCD et RND , qui ont tenté de se rendre sur les lieux de la protestation, ont été renvoyés par les citoyens. Ces derniers affichent, ainsi, clairement leur hostilité à ceux qui soutiennent le pouvoir et qui s’occupent de leurs propres affaires.

La population de cette importante localité reproche aux autorités de ne pas tenir leurs engagements et exigent la présence du wali, pour reconsidérer sa position et engager des discussions autour de la situation qui n’a que trop duré, et ce depuis le séisme de Lalaam. Aussi bien pour les habitants de la localité laissée pour compte, que pour les usagers de la route, notamment les transporteurs de voyageurs, les responsables concernés doivent sérieusement prendre en charge les doléances formulées par les protestataires.

Pour rappel, les habitant de Laalam se plaignent de l’état de la route et des promesse de messieurs les ministres Ould Abbas, Karim Djoudi et Medelci, quant au députés de la région, on leur reproche l’absence durant les trois dernières années.

12345...13

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER