Archive pour 'Non classé'

Le FFS rencontre la société civile à Sidi Belabbes

Le FFS rencontre la société civile à Sidi Belabbes dans Non classé saddsade dans Non classé

Les députés  FFS  Nassim Sadeg,  Belkacem Benameur, et  Rachid Halet, ont, dans le cadre des rencontres de proximité avec les citoyens, animé une séance débat, avec la société civile à la Coupole de Sidi Belabbes, le vendredi. Le premier secrétaire fédéral, Mr Laghouati, n’a ménagé aucun effort, pour la réussite de la rencontre.  

Après une brève allocution de souhait de bienvenue aux  invités  de la fédération et de Sidi bel abbès, ces derniers tour à tour prenaient la parole pour expliquer les grandes lignes du parti FFS et la stratégie actuelle, que le secrétariat national a décidé de mettre en application sur le terrain. Cette approche consiste à diriger les parlementaires du FFS vers l’ensemble, des régions du pays, afin de contribuer à la sensibilisation des  citoyens et à l’orientation des militants envers la conduite à tenir dans l’organisation permanente qui favorise le rassemblement des algériens, pour contrecarrer à l’ensemble des difficultés que rencontre le pays continuellement agressé. (Lire la suite)

Le FFS rencontre les représentants de la société civile à Chlef

Le FFS rencontre les représentants de la société civile à Chlef dans Non classé lask-300x168laskri-chlef-300x168 dans Non classé

laskri-300x168Une délégation du FFS, conduite par le premier secrétaire, Ali Laskri a rencontré vendredi des membres de la société civile de la wilaya de Chlef. La rencontre qui s’est tenue au siège fédéral du parti a été l’occasion pour les participants d’échanger des points de vue sur la situation politique en Algérie.

Le premier secrétaire est revenu sur les derniers évènements au sud notamment le rassemblement des chômeurs à Ouargla. Il a indiqué que «le cri de détresse des jeunes de Ouargla n’est que la conséquence directe de la marginalisation persistante des wilayas du Sud, mais aussi d’autres régions défavorisées du pays qui ne bénéficient pas des mêmes chances en matière de développement». Il a ajouté que «le ras-le-bol des chômeurs résulte aussi de la gestion catastrophique des affaires de la nation, avec son lot de corruption généralisée, de régionalisme galopant, de fuite des responsabilités et de dilapidation des deniers publics».

الأفافاس: أين كان النواب عندما اخترقت طائرات فرنسا أجواء الجنوب

رى عضو البعثة البرلمانية لجبهة القوى الاشتراكية، والناطق الرسمي باسم الحزب، شافع بوعيش، أن مسيرة بطالي ورفلة والاحتجاجات في الجنوب لا يمكن، أبدا، ربطها بما يسمى  »الربيع العربي »، وهي، في نظر حزبه، احتجاجات شباب بطال بعيدة عمّا وقع في بلدان الربيع العربي. وأكد المتحدث أن حزبه يؤيد، بشدة، كل مطالب المحتجين في الجنوب كما في الشمال، وردّ بوعيش على تصريحات منسوبة لسياسيين على المستوى المحلي والوطني، تشير إلى تورط جبهة القوى الاشتراكية في التحريض على التظاهر في الجنوب، قائلا:  »أين كان هؤلاء عندما اخترقت الطائرات الفرنسية أجواء الجنوب عندما بدأت حرب مالي ». وأضاف المتحدث إن الذين يرفضون وجود حزب سياسي مثل الأفافاس في ورفلة هم من يجسّد الجهوية ويريد تقسيم الجزائر، وبرأيه  »ما وقع في ورفلة يثبت، بالدليل، أن أغلب ممثلي الشعب في المجالس المنتخبة مزيفون، ولا صلة لهم بالواقع ».

الأفافاس: أين كان النواب عندما اخترقت طائرات فرنسا أجواء الجنوب dans Non classé chaf-300x224

Le FFS était présent au rassemblement des chômeurs

Des parlementaires du FFS ont participé au rassemblement des chômeurs à Ouargla. La présence de la délégation du FFS a été saluée par les jeunes qui étaient des milliers. Le coordinateur du mouvement des chômeurs, Tahar Bellabbes a remercié les parlementaires du FFS pour leur soutien.

Le FFS était présent au rassemblement des chômeurs  dans Non classé ffs-300x224Abbes Abdelhamid, Brahim Meziani, Hamou Mesbah et Chafaa Bouaiche

ffsou-300x192 dans Non classé

Ali Laskri à Chlef «Les jeunes ont lancé un cri de détresse à Ouargla»

Ali Laskri à Chlef «Les jeunes ont lancé un cri de détresse à Ouargla» dans Non classé laskri-2_1467864_465x348p-300x169La mauvaise gestion des affaires publiques et la guerre au Sahel ont dominé l’intervention du premier secrétaire du FFS, Ali Laskri, lors d’une rencontre-débat avec des citoyens organisée, hier, au siège de la fédération FFS de Chlef.

L’orateur, qui était accompagné de deux députés et d’un secrétaire national, a dressé un tableau particulièrement sombre de la gouvernance du pays.
Evoquant la marche organisée la veille par des chômeurs à Ouargla, il a indiqué que «le cri de détresse des jeunes de Ouargla n’est que la conséquence directe de la marginalisation persistante des wilayas du Sud, mais aussi d’autres régions défavorisées du pays qui ne bénéficient pas des mêmes chances en matière de développement». Il a ajouté que «le ras-le-bol des chômeurs résulte aussi de la gestion catastrophique des affaires de la nation, avec son lot de corruption généralisée, de régionalisme galopant, de fuite des responsabilités et de dilapidation des deniers publics». (Lire la suite)

Précisions de la CNDDC

Précisions de la CNDDC dans Non classé bayane-300x195Le rassemblement du 14 mars 2013 à Ouargla est organisé par la Coordination Nationale de Défense des Droits des Chômeurs ( CNDDC). C’est un rassemblement populaire. La CNDDC réitère, une autre fois, qu’elle ne fait partie d’aucune tendance politique et d’aucun parti politique. La CNDDC ne permettra à aucun parti politique, notamment ceux qui jouent le jeu du régime, de tenter de récupérer le mouvement de protestation et le travail de mobilisation de ses militants sur le terrain.

La CNDDC remercie tous ceux qui apportent leur soutien et leur participation à la réussite du rassemblement. 

Tahar Belabes
Coordinateur national de la CNDDC
Mardi le 12 mars 2013

Ennahar, un torchon au service du mensonge

Ennahar, un torchon au service du mensonge  dans Non classé nahar-271x300Alors que Tahar Belabbes, coordinateur national du mouvement des chômeurs, n’a même pas un passeport, Ennahar du mercenaire Anis Rahmani l’accuse d’avoir tenu une réunion, il y a une semaine, à Genève avec des organisations étrangères !

 

Emploi dans le sud du pays : priorité à la main-d’oeuvre locale

Emploi dans le sud du pays : priorité à la main-d’oeuvre locale dans Non classé chomeurslaghouat-374x272-300x218Les entreprises activant dans les régions du sud du pays devront désormais accorder la priorité dans leur recrutement à la main-d’oeuvre locale, a annoncé lundi le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, dans une instruction relative à la gestion de l’emploi dans les wilayas du Sud.

« Le recours au recrutement d’une main-d’oeuvre hors wilayas n’est autorisé que dans la proportion des postes à pourvoir n’ayant pas de profil correspondant localement », a expliqué l’instruction du Premier ministre.

Les besoins en main-d’oeuvre des entreprises implantées dans les wilayas du Sud, y compris celles dont les sièges sociaux se trouvent hors de ces wilayas, « doivent être obligatoirement satisfaits en priorité et notamment pour la main-d’oeuvre qui n’est pas hautement qualifiée par le recours à la main-d’oeuvre locale conformément à la législation en vigueur ».

En cas d’indisponibilité des profils demandés sur le marché du travail local, ajoute le Premier ministre, une dérogation « exceptionnelle » peut être accordée par le wali, territorialement compétent, pour le recours à une main-d’oeuvre hors wilaya sur un rapport « dûment motivé, assorti de l’avis des services compétents de l’emploi ».

Les employeurs sont tenus, par ailleurs, de notifier à l’agence habilitée, ou à la commune, tout emploi vacant, dans leur entreprise qu’ils souhaitent pourvoir, et de transmettre à l’agence habilitée les informations relatives aux besoins en main-d’oeuvre et aux recrutements effectués, conformément aux articles 18 et 19 de la loi n° 04-19 du 25 décembre 2004.

Dans le souci d’améliorer les compétences professionnelles de la main-d’oeuvre originaire des régions du Sud, le Premier ministre a instruit les entreprises, qui recrutent des agents insuffisamment qualifiés, à assurer la formation directement ou par l’intermédiaire des centres de formation professionnelle par une formation à la carte. APS

Ces derniers temps, Ait Ahmed devient une cible privilégiée des minables

Ces derniers temps, Ait Ahmed devient une cible privilégiée des minables dans Non classé aggoun

Lounis Aggoun

Par Ait Benali Boubekeur

Certaines personnes sont incapables de se faire une place sur la scène politique nationale. Pour exister médiatiquement, elles s’attaquent sans vergogne à des hommes honnêtes de la trempe de Hocine Aït-Ahmed. Ainsi, le 3 mars 2013, l’écrivaillon Lounis Aggoun s’en prend éhontément au président du FFS. Bien que cette ruade [il s’agit de la considérer en tant que telle] ne puisse pas atteindre le dernier chef historique en vie, force est de reconnaître que cette volonté délibérée de salir des hommes probes ne fera hélas que reculer la cause démocratique.

En tout état de cause, au moment où les scandales de corruption s’enchaînent en Algérie, Lounis Aggoun tente de court-circuiter le débat. S’attaquant à un homme dont la stature dépasse son imagination, le plumitif étale, au grand jour, sa haine envers un homme respectueux. Bien que l’invective déshonore en premier lieu son auteur, certains imbéciles sont prêts à faire des sales besognes pourvu qu’ils se fassent connaitre. En tout cas, à en croire ce minable, tout le malheur de l’Algérie découle de l’engagement politique d’Aït-Ahmed. Ainsi, en dépit des 70 ans de militantisme sans répit, le rôle de Hocine Aït-Ahmed est réduit à néant. (Lire la suite)

Le machisme est au pouvoir à Tazmalt !

Le machisme est au pouvoir à Tazmalt ! dans Non classé smail-miraLes six femmes élues de la liste de Smail Mira, maire de Tazmalt, ont été démissionnées ! Cela crée une situation inédite et un vide juridique au regard des lois en vigueur. Que fera le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales ? Ira-t-il jusqu’à dissoudre cette assemblée ? Remplacera-t-il les femmes démissionnaires par d’autres issues des autres listes ? El Mouhtarem   

12345...27

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER