Archive pour 'Non classé'

Communiqué de l’APW de Béjaia

Communiqué de l'APW de Béjaia dans Non classé apw-300x224A la demande du Président de l’Assemblée Populaire de Wilaya de Béjaia, Mohamed Bettache, une réunion s’est tenue le 11 février 2013 au siège de l’Assemblée, en présence des élus de l’Assemblée Populaire Nationale (APN), de l’Assemblée Populaire de Wilaya de Béjaia (APW) et de l’Assemblée Populaire Communale de Béjaia, à l’effet d’exposer le problème de transfert de l’Ecole Technique de Formation et d’Instruction Maritime de Béjaia, au profit de la Direction de la Sûreté Nationale, ainsi que les conflits qui perdurent au sein des entreprises « ERENAV », « E.T.R » et GETIC – unité de Béjaia (ex EPBTP). (Lire la suite)

Mélenchon animera une conférence au CCF d’Alger demain mardi

Mélenchon animera une conférence au CCF d'Alger demain mardi dans Non classé melanchon-199x300Jean-Luc Mélenchon, co-président du Parti de Gauche et député européen animera une conférence au Centre culturel français d’Alger le mardi 12 février à 17 h 00 sur le thème de « l’éco-socialime, un nouvel horizon pour le 21ème siècle ».

 

Bouhara, homme valeureux ou homme du système ?

Bouhara, homme valeureux ou homme du système ?   dans Non classé bouharaIl y a 33 ans, Abderazak Bouhara, était ministre de la Santé; il avait participé à la répression des militants politiques dans la wilaya de Tizi-Ouzou. Faut-il rappeler que cet «homme valeureux» avait refusé de régler le problème du docteur Said Sadi qui avait été suspendu après son refus d’être muté à Khenchela. C’est la communauté médicale qui avait, à l’époque, soutenu Said Sadi sur tous les plans (politique, syndical et financier). El Mouhtarem    

Déclaration du collectif de solidarité avec les travailleurs en grève de l’ERENAV

Déclaration du collectif de solidarité avec les travailleurs en grève de l’ERENAV dans Non classé erenav-bejaia-300x225Après plus de deux mois de grève, les travailleurs de l’ERENAV ne cessent de se battre pour la préservation de leur outil de travail, l’amélioration de leurs conditions socioprofessionnels et leur permanisation. Malgré la disponibilité des travailleurs à ouvrir une perspective d’avenir à l’entreprise, la tutelle a usé des méthodes juridiques afin d’empirer la situation et d’approfondir le pourrissement dont l’usage a été matérialisé par la violence à l’encontre des travailleurs grévistes par les forces de répression, en date du 06/02/2013 au sein même de leur lieu de travail. (Lire la suite)

Que se passe-t-il au RCD ?

Que se passe-t-il au RCD ? dans Non classé sadi-300x300Par El Mouhtarem

La situation au RCD n’est pas réjouissante. Deux clans s’affrontent depuis la démission de Said Sadi de la tête de ce parti. Plusieurs cadres, à leur tête l’ancien secrétaire national à l’organique Rabah Boucetta, contestent la gestion de Mohcene Belabess, actuel président du parti.

Samedi 9 février, à l’occasion du 24ème anniversaire du parti, une rencontre des cadres et militants, représentant 19 wilayas s’est tenue à la salle de cinéma d’Akbou. La réunion est présidée par Rabah Boucetta.

La veille, le site d’information Algérie Express que dirige Said Sadi -il signe ses chroniques Rachid Bali- a, dans le style des Services, publié un article intitulé «KABYLIE: Akbou investi par le DRS ». L’auteur de l’article raconte une histoire policière: «Dans la soirée du mercredi 7 février, les services de sécurité ont procédé à la sécurisation du parcours Bejaia-Akbou. Renseignement pris, il s’agissait de couvrir le déplacement du responsable du DRS du secteur de Béjaia qui s’est rendu dans cette ville de la haute vallée de la Soummam pour y superviser les préparatifs d’une rencontre prévue pour le samedi 9 février. La réunion se veut un conglomérat d’ex-militants qui sont appelés à dénoncer les partis politiques ou d’autres structures ( FFS, RCD, MAK, MCB… ) et se préparer à lancer une initiative de plus pour créer un mouvement de type  arouch… »

Selon le site électronique Algérie Patriotique, « les redresseurs du RCD se sont réunis ce matin (samedi), à Akbou, à l’occasion du 24e anniversaire de la création du parti. Ils ont exigé la tenue d’un congrès extraordinaire pour réinstaller Saïd Sadi à la tête du parti. Ils ont installé un Comité de suivi de la situation. 19 wilayas ont été représentées à cette réunion à laquelle ont participé des membres du conseil national et de la direction, dont un secrétaire national actuel, de même que beaucoup de militants dissidents ou expulsés du parti. L’information que nous donnions ce matin s’est donc confirmée».

Samedi, pour discréditer l’action des « redresseurs », on procède au piratage de la page facebook de Rabah Boucetta. «La réunion de redressement à la quelle j’ai appelé en collaboration avec d’anciens militants exclus vient de se terminer. Une présence importante (27 personnes), s’est ralliée à mon point de vue. Lors de cette rencontre, l’assistance m’a désigné à l’unanimité pour présider aux destinées du mouvement. Je vous annonce que notre cause est soutenue au plus haut sommet de l’Etat et que notre avenir ne peut être conjugué qu’avec les forces qui s’inscrivent dans la démarche du Président de la République. Soyons solidaires ! », peut-on lire sur la page de Boucetta

Tunisie: Jebali démissionne de son poste de SG d’Ennahdha

Tunisie: Jebali démissionne de son poste de SG d'Ennahdha dans Non classé jebali-300x150La guerre au sein d’Ennahdha connaît un nouveau coup de théâtre. Le Premier Ministre Hamadi Jebali a démissionné de son poste de secrétaire-général du parti islamiste. Il redevient simple militant. Preuve que le conflit avec Rached Ghannouchi, le Cheikh du parti, est désormais frontal. 

Un chien bien dressé !

Un chien bien dressé !  dans Non classé ait-ham-300x240L’ancien député du RCD, le locataire du club des pins, Nouredine Aït-Hamouda a animé aujourd’hui une conférence de presse au siège de son parti à Tizi-Ouzou pour insulter le président du FFS, Hocine Aït-Ahmed. Le FFS doit déranger beaucoup de monde pour qu’on ait mis, une fois encore, cet énérgumène aux basques de Si Lhocine.

Tout le registre de l’invective et des insultes y passe. Combien de gens l’écoutent encore ou lui prêtent même attention ?              المحترم 

Yacine Zaid : « Dans le Sud, le danger vient vers nous »

Yacine Zaid : LE MONDE 08.02.2013

Par Isabelle Mandraud – Alger, envoyée spéciale

Syndicaliste, militant des droits de l’homme – il est le représentant de la Ligue des droits de l’homme à Laghouat, dans le sud de l’Algérie -, Yacine Zaid, 41 ans, est souvent dans le collimateur des autorités algériennes. Interpellé lors d’un contrôle routier sur la route d’Hassi Messaoud, la ville pétrolière par excellence, il est arrêté, avant d’être condamné à six mois de prison avec sursis pour outrage à agent, et placé en détention provisoire du 1er au 8 octobre dans la prison de Ouargla. Le récit de son séjour dans cette centrale située à près de 600 kilomètres d’Alger offre un témoignage saisissant sur la situation dans le sud du pays, dont il est lui-même originaire. Une région riche en hydrocarbures, grande comme trois fois et demie la France métropolitaine, et peuplée, pour une bonne part, de Touareg algériens.

LES DJIHADISTES MÊLÉS AUX DÉLINQUANTS

Le Monde.fr a le plaisir de vous offrir la lecture de cet article habituellement réservé aux abonnés du Monde.fr. Profitez de tous les articles réservés du Monde.fr en vousabonnant à partir de 1€ / mois | Découvrez l’édition abonnés (Lire la suite)

L’ANP rappelle aux médias nationaux « la nécessité d’une vérification préalable des informations »

L'ANP rappelle aux médias nationaux Quelques heures après l’attaque terroriste contre un campement de l’armée à Khenchela, le ministère de la Défense nationale a rendu public un communiqué pour rappeler les médias nationaux de « la nécessité d’une vérification préalable des informations et ce, pour s’épargner toute forme de spéculations et d’exagération pouvant nuire à leur crédibilité ».

Au sujet de l’attaque terroriste de Khenchela, le MDN précise qu’ »une bande criminelle, composée de huit terroristes, a procédé au détournement d’un camion appartenant à un particulier, approvisionnant l’une des unités militaires et à son bord le fournisseur et son chauffeur et ce, sur le chemin reliant Guentis et Boudekhane et distant de 5 km du site d’implantation de cette unité ». « La vigilance des éléments de l’ANP positionnés au niveau du poste d’observation, situé aux environs du lieu de l’agression, et leur rapide intervention ont permis l’élimination d’un dangereux terroriste et la blessure d’autres assaillant, ainsi que la récupération d’un fusil automatique de type Kalachnikov et d’un lance roquette RPG 7″.

Le CNLC condamne l’assassinat politique de Chokri Belaid

Le CNLC condamne l’assassinat politique de Chokri Belaid dans Non classé chokri-300x187Alger, le 6 février 2013

Le Collectif National pour les Libertés Citoyennes (CNLC) condamne l’assassinat politique de Chokri Belaid, perpétré le 6 février 2013 à Tunis.

Le CNLC condamne fermement le lâche assassinat et le meurtre politique de Chokri Belaid, secrétaire général du Mouvement tunisien des patriotes démocrates.

Le CNLC présente ses sincères condoléances à la famille de la victime, à la classe militante tunisienne et à l’ensemble des tunisiens qui résistent face à la barbarie intégriste.

Quelque soit l’origine des commanditaires, le CNLC est solidaire des mouvements républicains tunisiens, qui militent pour une Tunisie libre, progressiste et moderniste. 

P/CNLC

1...34567...27

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER