• Accueil
  • > Presse et médias en Algérie

Archive pour 'Presse et médias en Algérie'

La France muselle t-elle l’opposition algérienne ?

alainjuppe4129525cfnzm1713.jpgYahia Bounouar www.kalimadz.com

 

Eutelsat a coupé la liaison satellitaire de la chaîne de télévision de l’opposition algérienne «AL ASR», qui devait diffuser notamment Rachad TV et Kalima TV, ce samedi 11 juin 2011 au moment où celle ci allait entamer sa première retransmission.

En Mars 2010, Eutelsat avait déjà opéré de la même manière en coupant la liaison satellitaire de Radio kalima. En réponse à un courrier de Jean-François Julliard, secrétaire général de l’ONG Reporters Sans Frontières «RSF» qui lui demandait des explications, le Directeur Général d’Eutelsat, avait reconnu l’intervention directe des autorités algériennes.

(Lire la suite)

Le prix de l’agrément

 

hanachi.jpgS’attaquer au président du FFS est, semble-t-il, le meilleur moyen d’exprimer son allégeance au pouvoir et au DRS. Ainsi, le quotidien arabophone « El Djazair » de Habet Hannachi, nouvellement agrée avec comme bonus deux pages de publicité signées ANEP, est revenu sur  l’histoire montée de toutes pièces de la villa de Hocine Aït-Ahmed.

Comme Echourouk et Ennahar, El Djazair a fait dans la désinformation. L’Algérie est un pays  tellement cher qu’il faut interdire son utilisation (el djazair) par les spécialistes de la désinformation. El Mouhtarem

Algérie: Changement à la radio

radioalgeriennenumerique.jpgNous apprenons d’une source informée que le directeur général de l’ENRS, Tewfik Khelladi a procédé aujourd’hui à des changements à la tête des quatre chaînes de la radio nationale (les chaînes 1-2-3 et radio El Bahdja).

Selon notre source: Nacera Cherid a été nommée directrice de la chaîne 3 et Mehdia Salmi directrice de l’information de la même chaîne.

Djahida Mihoubi a été nommée directrice de la Radio internationale en remplacement de Mohcene Slimani. Ce dernier était directrice de cette radio depuis sa création en 2006 alors que Djahida Mihoubi a été évincée il y a deux ans de cette radio où elle occupait le poste de directrice de l’information. 

Messaoud Boulatiour,  ancien directeur des relations extérieures de l’ENRS a été nommé directeur de la chaîne 1. Boulatiour a débuté sa carrière dans la rubrique sportive à la chaîne 1.

Mohamed Chelouche, conseiller à la communication du DG de l’ENRS a été nommé directeur des radios locales. Il a débuté sa carrière en tant que journaliste dans le service info.

Mohamed Omeiri, directeur de la radio culturelle a été nommé directeur de la radio El Bahdja. Il a débuté sa carrière en tant qu’animateur à la chaîne 1. El Mouhtarem

Il ne faut pas en vouloir aux journalistes indépendants…..

libertepresse.jpgY. Mérabet journaliste indépendant* pour « Algérie Politique » 

La scène se passe à New York, lors d’un banquet, le 25 septembre 1880. (çà ne date pas d’hier, n’est-ce pas ?) Le célèbre journaliste John Swinton s’énerve quand on propose de boire un toast à la liberté de la presse: « Quelle folie que de porter un toast à la Presse indépendante ! »

Vous le savez et je le sais. Il n’y en a pas un journaliste parmi nous qui oserait publier ses vraies opinions dans la presse algérienne, si vous le faisiez, vous savez d’avance qu’elles ne seraient jamais imprimées. Un journaliste est payé pour garder les vraies opinions en dehors du journal pour lequel il travaille. D’autres parmi nous sont payés pour un travail similaire. Si j’autorisais la publication d’une bonne opinion dans un simple numéro de mon journal, je perdrais mon emploi en moins de 24 heures et je risquerais la prison, me disait un directeur d’un grand journal ?

(Lire la suite)

Le siège du quotidien Le Courrier d’Algérie totalement ravagé par un incendie

courrier.gifLe siège du quotidien Le Courrier d’Algérie sis à la maison de la presse de Kouba à Alger a été ravagé par un incendie. Les bureaux du journal de Ahmed Toumiat ont été réduits en cendres par un incendie. Simple journaliste, Ahmed Toumiat est devenu patron grâce à la publicité de l’ANEP. Il a une écurie avec plusieurs chevaux de course à l’hypodrome d’Alger et des biens en Europe…Avec tout ça, il n’arrive pas à louer un siège pour son journal. El Mouhtarem

Les agresseurs de Khaled Akchout sous mandat de dépôt

akchout.jpgLe procureur de
la République près la cour de Tizi-Ouzou a ordonné la mise sous mandat de dépôt des deux agresseurs du journaliste Khaled Akchout. Pour rappel, Khaled Akchout, responsable du projet de la radio de Tizi-Ouzou, a été agressé par deux individus à la sortie de son bureau au niveau de la maison de la culture Mouloud Mammeri. El Mouhtarem

La preuve sur des mercenaires algériens en Libye (chronique censurée de Kamel Daoud)

kadhafi.jpgKamel Daoud, chroniqueur au Quotidien d’Oran vient d’être censuré par la rédaction de son journal. Deux de ses derniers billets sont passés à la trappe. Voici la première chronique censurée publiée par www.algerie-focus.com avec son accord. 

Par Kamel DAOUD, chroniqueur au Quotidien d’Oran

«Que Dieu maudisse la démocratie !». C’est la sentence du représentant du Belkhadem lui-même représentant du Bouteflika. En quelle circonstance ce slogan du IIIème Reich a été décidé ? Lors d’une rencontre des tribus «khadaffistes» à laquelle a été le FLN, ce 08 mai, parti là-bas pour soutenir un homme qui tue les siens au nom des siens. Il fallait écouter ce discours pour comprendre qu’il s’agit là de la pensée profonde des «nôtres», de notre Pouvoir, de ce qu’il n’ose pas dire en public, face aux Puissances. Un vrai discours Zenga Zenga, étonnant et surtout choquant: celui qui le prononçait sous la tente de ses amis, parlait au nom de nous, tous, du pays et de ceux qui y vivent et y pensent différemment. Bouguetaya parlait avec la conviction qu’a le FLN d’être le propriétaire du pays et de la ferme nationale postcoloniale qu’il possède parce que c’est son butin et son histoire personnelle.

(Lire la suite)

Affaire Hassan BOURAS: La CNCD d’Oran appelle à une campagne pour faire cesser l’injustice

 

bouras.jpgAprès une visite rendue au journaliste Hassan Bouras à El Bayadh, la CNCD d’Oran a demandé, dans une déclaration, l’intervention du Haut commissariat des droits de l’homme de l’ONU pour faire cesser l’injustice que subit Bouras et sa famille. La CNCD d’Oran a démandé également à Amnesty international de lancer une campagne internationale de soutien à Hassan Bouras et sa famille.

(Lire la suite)

Boumerdes: assassinat d’un ancien correpondant de presse (1993)

Rabah Nezar, 45 ans, qui a été assassiné vendredi, à Tala Arous dans la commune de Baghlia (Boumerdes) n’était pas journaliste, mais travaillait dans une entreprise publique. Selon une source crédible, Rabah  était correspondant d’un journal arabophone durant une période de 6 mois en 1993. Alors qu’il rendait visite à son fils de 8 ans qui vit chez ses grands parents à Baghlia, Rabah était surpris par trois éléments armés.Selon  une source informée, la victime était menacée de mort au moment où il passait son service militaire dans les années 90. El Mouhtarem

Khaled Sid Mohand: « Mes codétenus ont été torturés »

 

khaled.bmpÉvoquant ses conditions de détention en Syrie, le journaliste Khaled Sid Mohand a affirmé à son arrivée ce matin à Paris qu’il n’a pas été torturé mais un peu tabassé. « Je n’ai pas été torturé mais un peu tabassé durant les deux premiers jours. Et après, je ne sais pas pourquoi, tout s’est arrêté, alors que mes codétenus, eux, ont été torturés », a-t-il raconté à son arrivée à l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle.

 

 

 

 

(Lire la suite)

1...34567...40

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER