Archive pour '« Reformes » politiques'

Quelques noms de nouveaux ministres du gouvernement Sellal

bouchdjellabzerhouni_wali_1.jpg54285_783823566khomrkadiSelon une source sûre, M. Abdelkader Kadi, wali de Relizane occupera le poste de ministre des Travaux publics à la place de Chiali.  Architecte de formation, Abdelkader Kadi était DUCH d’Alger, ancien wali délégué de Bab El Oued, ancien wali d’Ain Defla.

Abdelkader Khomri, ambassadeur d’Algérie en Pologne occupera le poste de ministre de la Communication en remplacement de Abdelkader Messahel. «Les résultats du scrutin du 17 avril 2014 reflètent la maturité du peuple algérien qui, à travers la réélection du Président Abdelaziz Bouteflika pour un quatrième mandat, a opté pour la démocratie, la paix et la stabilité de l’Algérie»Quelques noms de nouveaux ministres du gouvernement Sellal dans , a déclaré l’ambassadeur au lendemain de l’élection présidentielle. 

Abdelkader Khomri, était président du Groupe presse et communication (GPC), un poste qu’il quitte en 2004. Il a eu à diriger le ministère de la Jeunesse et des Sports sous le gouvernement Belaid Abdeslam en 1993. 

Mme Nouria Amina Zerhouni, wali de Ain Temouchent, occupera le poste de ministre du Tourisme. « Recrutée en qualité d’administrateur en 1979 à la wilaya de Tlemcen, elle était secrétaire générale à la wilaya d’Oran, avant d’être promue première femme wali, par Bouteflika. Elle a été membre de la délégation spéciale de la wilaya de Tlemcen où elle a fait un mandat de cinq ans de 1992 à 1997, tout en étant directeur de la réglementation (DRAG), pendant 4 ans, ensuite secrétaire générale à la wilaya d’Oran pendant une année, wali de Tipaza pendant cinq ans et wali de Mostaganem 6 ans »

Abdeslam Bouchouareb, député du RND, occupera le poste de ministre de l’industrie en remplacement de Amara Benyounes qui occupera le poste de ministre du commerce. Ancien chef de cabinet d’Ouyahia, Bouchouareb a occupé le même ministère en 1996. Durant la campagne électorale de l’élection présidentielle, Bouchoureb était chargé de la communication de la direction de Bouteflika. 

Mohamed Djellab, ministre délégué auprès du ministre des finances, chargé du budget, occupera le poste de ministre des finances en remplacement de Karim Djoudi.  Postes occupés par M. Djellab:

  • Président Directeur Général du Crédit Populaire d’Algérie (CPA) de 2005 à 2013
  • Directeur Général Adjoint au CPA de 1999 à 2005
  • Divers postes de responsabilité au CPA de 1981 à 1999
  • Administrateur Provisoire «  El Khalifa Bank » mars 2003 à juin 2003
  • Sous-Directeur à la Banque Algérienne de Développement de 1976 à 1981

Mohamed El Ghazi, ministre auprès du premier ministre, chargé de la réforme du service public, occupera le poste de ministre du travail. 

Bouteflika dissout un service qu’il a lui même crée en 2008

Bouteflika dissout un service qu'il a lui même crée en 2008 dans Le chef de l’Etat, Abdelaziz  Bouteflika a dissout le service de la police judiciaire du DRS par décret présidentiel publié ce dimanche 22 septembre au dernier Journal officiel. Le  chef de l’Etat a abrogé le décret  présidentiel n° 08-52 du 9 février 2008 portant création et missions du service central de police judiciaire des services militaires de sécurité du ministère de la défense nationale.

Décret présidentiel n 13-309 du 2 Dhou El Kaada 1434 correspondant au 8 septembre 2013 abrogeant le décret présidentiel n ∞ 08-52 du 2 Safar 1429 correspondant au 9 février 2008 portant création et missions du service central de police judiciaire des services militaires de sécurité du ministère de la défense nationale. (Lire la suite)

Sihem Bensebdrine et les réformes en Algérie

Sihem Bensebdrine et les réformes en Algérie dans « Le fait que le pouvoir algérien s’est senti obligé de modifier la loi électorale, de faire un peu plus de concessions à la société sur la commission de surveillance des élections et de faire appel à des partenaires européens pour l’observation des élections est un progrès. Mais je souligne, pour que ce soit clair, la loi électorale, même si elle constitue une avancée, n’est pas encore aux normes internationales et ne constitue pas un cadre légal et démocratique.

J’espère qu’un jour, l’Algérie adoptera un code électoral respectueux de la démocratie, de la diversité politique et de la volonté populaire. Mais je dis qu’il y a un début à tout. Là c’est un premier pas, il faut le saluer tout en étant vigilant pour souligner les failles et les aspects qui font que la chance d’une alternance politique reste encore grevée. », lire l’interview intégrale in El Watan http://bit.ly/w5rYez

 

Abdelmadjid Menasra autorisé à tenir le congrès constitutif de son parti

Abdelmadjid Menasra autorisé à tenir le congrès constitutif de son parti dans Les membres fondateurs du parti politique dénommé « Front du changement » ont été autorisés à tenir leur congrès constitutif, a indiqué dimanche le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales dans un communiqué.

Cette autorisation a été accordée par le ministère de l’Intérieur après que les membres fondateurs du « Front du changement » eurent procédé aux « changements nécessaires pour la conformité avec les dispositions de la loi », précise-t-on de même source.

 

 

Le projet de loi sur la wilaya adopté à la majorité par les députés de l’APN

Le projet de loi organique relative à la wilaya a été adopté mercredi à la majorité par les députés de l’Assemblée populaire nationale (APN).  Les députés avaient entamé le vote, article par article, de ce projet de loi, lors d’une séance plénière présidée par le président de l’APN, Abdelaziz Ziari.
 La séance s’est déroulée en présence du ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales, Daho Ould Kablia.  Plus d’une centaine de propositions d’amendement ont été formulées par les députés à ce projet de loi comprenant 183 articles.

Nouveau code de wilaya : 200 prérogatives dévolues au wali

Le projet de loi relatif à la wilaya, en débat depuis hier à l’APN, accorde de larges pouvoirs au wali. Le rôle de président de l’APW reste «symbolique» et se limite à «la régulation de l’audience», déplore un député, ajoutant que l’APW n’a pas «l’autorité de décision».  Le le nouveau texte de loi accorde 200 prérogatives pour le wali. 

 

Législatives: une mission de précurseurs de l’UE se rendra prochainement en Algérie

Législatives: une mission de précurseurs de l'UE se rendra prochainement en Algérie dans

Le ministre des Affaires étrangères, Mourad Medelci, a annoncé mardi qu’une mission de précurseurs de l’Union européenne (UE) se rendra prochainement en Algérie pour s’enquérir de l’état de préparation des élections législatives prévues au courant de l’année en cours.

« Une mission de précurseurs va venir en Algérie pour se rendre compte de l’état de préparation institutionnel et organisationnel du prochain scrutin », a indiqué Medelci sur les ondes dela Chaîne III de la Radio algérienne, soulignant qu’un mémorandum d’entente consignant les conditions dans lesquelles évolueront les missions d’observation sera passé avec l’UE. (Lire la suite)

Bouteflika: « Les dernières décisions, preuve de la détermination à répondre aux attentes du peuple »

boutef.jpegLe président Abdelaziz Bouteflika, a affirmé mercredi à Laghouat que les décisions prises dernièrement attestent de « notre détermination » à mettre en oeuvre des réformes qui répondent aux ambitions et aux attentes du peuples. 

 

Dans un discours prononcé à l’ouverture de l’année universitaire 2011-2012, le chef de l’Etat a relevé les mutations que connaît le monde, particulièrement le monde arabe, dont l’Algérie est partie intégrante, a-t-il dit.

(Lire la suite)

14 décembre, «journée de deuil » du mouvement associatif en Algérie

En signe de protestation et de deuil suite au vote de la nouvelle loi sur les associations algériennes par les députés FLN et RND qui, à notre sens, étouffe la société civile et l’assassine, nous, les associations Amusnaw, Maison des Droits de l’Homme et du Citoyen de Tizi-Ouzou, Aghbalu, Centre de Documentation en Droits de l’Homme de Béjaia, Timant, Numidia d’Oran, ArtWatch Kabylia et Observatoire ArtWatch Algeria, invitons les militantes et militants, les cadres associatifs et les citoyennes et citoyens à considérer la journée du 14 décembre 2011 comme «journée de deuil » du mouvement associatif en  Algérie. 

 

A cet effet, un rassemblement pacifique avec allumage de bougies sera organisé aujourd’hui, le 14 décembre 2011 à 20H00 au niveau du centre ville (Rond Point) de Tizi-Ouzou.           

 

 

Les députés adoptent le projet de loi sur l’information

Les députés de l’Assemblée populaire nationale (APN) ont adopté à la majorité mercredi le projet de loi sur l’information. A signaler que les députés du MSP et du Mouvement du changement (dissident du MSP – non agréé) ont voté contre le projet de loi. Quant aux députés du PT et ceux du FNA, ils se sont abstenus, alors que les représentants du Mouvement Ennahda se sont retirés de la séance qui a enregistré la présence de 224 députés.  

12345...8

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER