Archive pour '« Reformes » politiques'

La schizophrénie de Ahmed Ouyahia

ouyahia1.jpgLe secrétaire général du RND, Ahmed Ouyahia a rencontré hier jeudi la commission BTB (Bensalah-Touati-Boughazi). Ouyahia dont le parti a soutenu l’amendement de l’article de la constitution limitant les mandats présidentiels, plaide aujourd’hui à limiter les mandats du président à deux seulement. «Un mandat renouvelable une fois, me suffit», semble dire le premier ministre. Né en 1952, Ouyahia aura 64 ans en 2014 et 74 ans après deux mandats à la tête de l’Algérie, c’est-à-dire le même âge que Bouteflika aujourd’hui.

Par ailleurs, le premier ministre, Ouyahia, dont le parti n’est pas majoritaire au niveau du Parlement, appelle maintenant à choisir le premier ministre dans les rangs du parti majoritaire au niveau de l’Assemblée nationale. Qui a dit que Si Hmimed n’est pas schizophrène ? El Mouhtarem

Pour le ministre de l’Intérieur, dormir c’est mieux que de réfléchir

ould.jpg

Le ministre de l’Intérieur et des collectivités locales, Dahou Ould Kablia hier lors de la réunion avec les walis. Ould Kablia dormait au moment où le président du CNES, Mohamed Seghir Babes lisait son discours.

El Mouhtarem 

Carnaval fi dechra: Djahid Younsi et les organisations estudiantines reçues par la commission BTB

djahidyounsi1erdan.jpgLa commission BTB reçoit aujourd’hui mercredi l’ancien secrétaire général du Mouvement Islah en sa qualité d’ancien candidat à l’élection présidentielle d’avril 2009. Younsi était l’exécutant du coup d’Etat contre Abdellah Djaballah avant de prendre sa place. Lors de la présidentielle de 2009, Younsi était classé à la quatrième position avec 1,37% des voix après Bouteflika 90,24%, Louisa Hanoune avec 4,22%, Moussa Touati avec 2,31%, Djahid Younsi avec 1,37% des voix, puis Ali Fawzi Rebaïne avec 0,93% et enfin Mohamed Saïd avec 0,92%. Par ailleurs, la commission BTB recevra une délégation des organisations estudiantines toutes affiliées aux partis du pouvoir. El Mouhtarem

Photo: Djahid Younsi pratiquant le Karaté « SHOTOKAN »

Carnaval fi dechra: Smail Hamdani plaide pour un système semi-présidentiel

carnaval.jpgDans une déclaration à la presse, à l’issue de sa rencontre avec la commission BTB, l’ancien chef de gouvernement Smail Hamdani a appelé à l’adoption d’un système qui ne soit pas entièrement présidentiel, ni complètement parlementaire. Hamdani a proposé en outre de généraliser le principe de deux mandants, au plus, dans les responsabilités exécutives, « du président de l’Assemblée populaire communale au président de la République ».

Ennahda: La révision de la constitution doit précéder la modification de toute autre loi

Dans un communiqué publié mardi, le mouvement En-Nahda a estimé la révision de la constitution doit précéder la modification de toute autre loi, conformément au principe de suprématie de la constitution et de graduation des lois, tout en déterminant la nature du système politique, indique le mouvement pour qui le système parlementaire reste le plus adequat pour l’Algérie.

Pour le mouvement En-Nahda la révision de la constitution doit être soumise à un « référendum populaire » . Les propositions du mouvement s’articulent notamment autour de « l’organisation d’élections libres et intègres, sous supervision judiciaire, qui réhabilitent l’acte politique et permettent l’édification d’institutions fortes », ajoute la même source.

Carnaval fi dechra: Fatah Rebai et Smail Hamdadi reçus par la commission BTB

carnaval.jpgLa commission BTB a reçu aujourd’hui le secrétaire général du mouvement Ennahda (parti crée par Abdellah Djaballah victime d’un coup d’Etat), Fatah Rebai et l’ancien chef de gouvernement Smail Hamdani. Né en 1930 à Guensez dans la wilata de Bordj Bouareridj était chef de gouvernement successivement de Liamine Zeroual puis du président Abdelazair Bouteflika du 15 décembre 1998 au 23 décembre 1999. Il a été ambassadeur d’Algérie en France entre 1989 et 1992. Au suivant ! El Mouhtarem

Algérie: Le carnaval continue !

hich.jpgAssaru pour « Algérie Politique »

Décidément, le carnaval fi dechra  n’en finira pas. Bensalah a vraiment du temps à perdre / vendre avec ces rencontres de gens qui veulent se refaire une virginité politique auprès des citoyens qui n’en veulent plus entendre parler et encore moins de voir leurs photos.

Du côté des personnalités, après le tout puissant ex ministre de la défense, Khaled Nezzar, impuissant devant les hommes de l’ombre et les décideurs de ce pays, c’est le tour de Boukrouh, de Miloud Brahimi … qui ont déjà fait leur passage dans un cercle qui les a éjectés, d’être reçus pour des propositions.

(Lire la suite)

Carnaval fi dechra: Le chef des « Indépendants » à l’APN plaide pour le système parlementaire

djafri.jpgLe chef du groupe parlementaire des « Indépendants » à l’APN, Imad Djafri (député de Ouargla), a estimé, dans une déclaration à la presse à l’issue de sa rencontre avec la commission BTB, que « les réformes politiques engagées resteront insuffisantes tant qu’elles ne sont pas accompagnées de réformes économiques et sociales où les jeunes doivent être totalement impliqués ».

Enchaînant sur la révision de la Constitution, il a estimé que le système parlementaire est le « plus indiqué » pour l’Algérie dans la mesure où il permet, a-t-il expliqué une « meilleure représentativité » du peuple au sein des instances élues..

Hachemi Sahnouni: « Nos imams ont fait le travail dans les prisons»

sahnouni.jpgL’ancien dirigeant du FIS, Hachemi Sahnouni, a révélé aujourd’hui dans El Watan l’existence d’une initiative politique élaborée en 2008 par lui-même, Hassan Hattab, Abd El Fettah, Abou Zakaria et Abou Hadjer. « Après des mois de consultations et de contacts, nous avons, il y a deux mois environ, adressé des lettres au président de la République et aux services de sécurité les informant de nos propositions pour mettre fin à l’effusion de sang.»

(Lire la suite)

Caranval fi dechra: La commission BTB reçoit deux chefs de groupes parlementaires et les Oulémas

hich.jpgLa commission BTB* reçoit aujourd’hui lundi le chef du groupe parlementaire des « indépendants », Amar Djaafria et le chef du groupe des sénateurs du tiers présidentiel, Mohamed Boukhalfa. La commission recevra également les deux vice-président de l’association des Oulémas, Mohamed Lakhal Chorfa et le doccteur Amar Talbi. Au suivant ! El Mouhtarem 

BTB* Bensalah-Touati-Boughazi

Caraval fi dechra: Dans son errance, Boukrouh affirme que l’Algérie est en errance constitutionnelle

boukrouh1.jpgInstallé au Liban depuis quelques années, Nouredine Boukrouh, ex ministre du commerce et « candidat » à la présidentielle de novembre 1995 est rentré en Algérie pour participer aux consultations lancées par le pouvoir depuis quelques jours. L’ancien secrétaire général du PRA a estimé dimanche, à l’issue de sa rencontre avec la commission BTB que l’Algérie est   »en pleine errance constitutionnelle ».  

L’invité de Bensalah a expliqué qu »‘il est temps d’aller définitivement vers un Etat pérenne et stable ». Boukrouh, ultralibéral, a affirmé en 2002 devant les députés que l’adhésion à l’OMC ouvre à l’Algérie des débouchés.

Yerhem Bouk….rouh et ne revient plus. El Mouhtarem 

 

 

 

 

 

 

1...345678

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER