Archive pour 'Algérie Politique'

FFS: Programme de la conférence économique et sociale qui se tiendra le vendredi 27 septembre

Le Front des Forces Socialistes organise à Alger le vendredi 27 Septembre (de 9H00 à 18H30) une Conférence Economique et Sociale.  Cette Conférence s’inscrit dans le cadre des orientations du 5ème Congrès du Parti qui a fait des Objectifs onusiens du Développement Durable la base de son programme, et de la reconstruction d’un consensus national la voie et le moyen de les réaliser effectivement. C’est dans cette perspective que la Conférence offre aux acteurs de la société civile, un cadre de débats et d’échanges sur les questions économiques, sociales, environnementales et culturelles.

PROGRAMME

Séance du matin: 09h00 – 13h00

09h00- 10h00:    Ouverture officielle des travaux

Intervention des Invités (Lire la suite)

Le FFS organise un Meeting populaire le samedi 28 septembre à Alger

Le FFS organise un Meeting populaire le samedi 28 septembre à Alger dans Opposition politique en Algerie ffs

Logo du FFS

Le Front des Forces Socialistes (FFS) a été fondé le 29 septembre 1963. C’est donc l’année du cinquantième (50e) anniversaire de son acte de naissance.

Nous vous transmettons le programme d’activités prévu à cette occasion.

Le samedi 28 septembre 2013

  • Une Cérémonie de recueillement à la mémoire des martyrs du FFS, en présence des anciennes et anciens militants de 1963, durant la matinée au siège national du parti.
  • Un Meeting populaire à la salle Sierra Maestra à Alger, à partir de 14h00.

Le dimanche 29 septembre 2013

Des activités sont prévues au niveau des fédérations et des sections du parti dans les différentes wilayas du pays.

La presse est cordialement invitée

Le Secrétaire national à l’information

Youcef Aouchiche

Tant qu’il y aura des femmes

Tant qu’il y aura des femmes dans Algérie Politique femmesRabah TOUBAL pour « Algérie Politique »

«La Femme naît libre et demeure égale à l’homme en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. » Article 1er de la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne de 1791.

Elles s’appellent Nefertiti, Cléopâtre, Meriem, Khadija, Fatima, Tin Hinan, Kahina, Elisabeth, Victoria, N’Soumer, Marie Curie, Indira Gandhi, Bandaranaike, Benazir Bhutto, Corazon Aquino, Aung San Suu Kyi, Angela Merkel, Hillary Clinton, Royal, Louisa Hanoune ou tout simplement Nacera, Ratiba, Souad, ou Hiba.

Elles ont dirigé, dirigent ou vont diriger leurs pays respectifs ou rêvent de devenir ministres, ambassadeurs, juges, pilotes, professeurs ou championnes du monde, à l’instar de Hassiba Boulmerka et tant d’autres femmes, qui ont influé positivement sur le destin de leurs pays respectifs.

« Eduquez bien vos filles et laissez les faire » dit un vieil adage de chez nous car aucune laisse, aucune ceinture de chasteté et aucun corset ne peuvent empêcher une femme de faire ce qu’elle a envie de faire, quand le Diable habite son esprit ou son corps.
Ce sont souvent les éducations rigoureuses, humainement insupportables, qui ont été à l’origine des scandales qui ont défrayé les chroniques sociales et donné lieu aux monstruosités les plus incroyables. (Lire la suite)

Le FFS exige la libération de Yacine Zaid

Le FFS exige la libération de Yacine Zaid dans Algérie Politique yacine-300x200A l’issue de la réunion de son secrétariat national le mardi 2 octobre 2012, le FFS rend public le communiqué suivant :

Le FFS a appris avec indignation la nouvelle de l’emprisonnement arbitraire et abusif de Yacine Zaid, blogueur et militant des droits de l’homme. Ce militant a été arrêté alors qu’il se dirigeait vers Hassi Messaoud pour rencontrer son avocate au sujet de son affaire de licenciement abusif.   

Le FFS dénonce cet acte qui s’inscrit dans le processus de répression et de violations des droits de la personne humaine et des libertés individuelles qui continue en dépit des déclarations du gouvernement et de la levée de l’état d’urgence. Hassi Messaoud sera-t-elle encore une zone interdite à certaines catégories de citoyens ?

Le FFS appelle les autorités à libérer immédiatement et sans conditions Yacine Zaid.

Le FFS est déterminé à accorder un soutien multiformes et sans réserve à tout militant victime de l’arbitraire et de la répression, quel qu’en soit les formes, dans son combat pour les libertés.     

Le premier secrétaire

Ali Laskri

Huit partis politiques agréés à ce jour


Huit partis politiques agréés à ce jour dans Algérie Politique benyounesHuit partis politiques ont été agréés à ce jour sur les 17 qui ont été autorisés par le ministère de l’Intérieur et des collectivités locales à tenir leur congrès constitutif, dont 9 ont déjà tenu leurs assises.

Les formations qui ont reçu leur agrément dimanche sont le Parti de la liberté et de la justice (PLJ), le Front national pour la justice sociale (FNJS), le Front El Moustakbal, le Front de l’Algérie nouvelle (FAN), le Front de la justice et du développement (FJD, El Adala), El Karama, le Front national pour les libertés (FNL) et le Mouvement populaire algérien (MPA). 

Pourquoi cache-t-on la société civile algérienne à Hillary Clinton ?

Pourquoi cache-t-on la société civile algérienne à Hillary Clinton ? dans Algérie Politique US-300x200Samedi 25 février, je me rends à l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique à Alger. Je suis invité en ma qualité de blogueur à assister au discours de la secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, en visite de quelques heures en Algérie.

Arrivée vers 16h00, Madame Clinton, entre dans le petit salon où elle doit prononcer un discours de cinq minutes devant des journalistes qui n’ont, bien sûr, pas le droit de poser de questions. La secrétaire d’Etat américaine se met au milieu de quelques jeunes filles et garçons pour une « photo de famille ». Les journalistes présents se posent la question sur l’identité de ces jeunes présentés comme les chefs de file de la société civile algérienne. En réalité, il ne s’agit pas de représentants de la société civile, mais de « la société civile pro-américaine » en Algérie.

Une petite recherche sur google m’a permis de découvrir que les invités de l’ambassade américaine ne sont autres que des avocats d’affaires, des jeunes formés dans le cadre du MEPI, une représentante de Mozzila, un administrateur d’un site internet «Je suis algérien, mais je parle anglais », un représentant d’une école de langue anglaise…Bref, que des inconnus que personne n’a jamais rencontré, dans les activités politiques, syndicales, associatives, et encore moins dans les luttes pour les droits de l’homme.

Pourquoi l’ambassade américaine, a-t-elle caché, des représentants de la «vraie société civile algérienne» qui eux se battent sur le terrain ? El Mouhtarem

Le P/APW de Tizi-Ouzou, les intempéries et les retenues sur salaire !

Le P/APW de Tizi-Ouzou, les intempéries et les retenues sur salaire ! dans Algérie Politique belabesDurant les intempéries qu’a connue toute l’Algérie, le président de l’APW de Tizi-Ouzou n’a rien trouvé de mieux que de faire des retenues sur salaires aux fonctionnaires de cette institutions qui n’ont pas pu rejoindre leur lieu de travail pour une raison oi pour une autre et paradoxalement aux plus éloignés d’eux seulement. Alors un grand bravo pour le RCD. Un citoyen

Ali Laskri: « Quelle que soit l’option retenue, notre responsabilité est engagée »

Ali Laskri: Convention nationale du 17 février 2012

Intervention du premier secrétaire, Ali Laskri

Chers amis, chers camarades

Bienvenue à la Convention nationale du Front des Forces Socialistes.

Nous sommes réunis aujourd’hui pour exposer la synthèse du débat qui s’est tenu dans le parti depuis maintenant un mois, autour des échéances politiques à venir.

Je suis profondément heureux, fier et rassuré de voir mon parti rassemblé et confiant pour aborder une étape importante dans la vie du parti et dans la vie du pays.

J’espère que ce soir, à la clôture de notre convention, nous serons plus conscients, mieux armés et une fois encore, capables d’assumer notre responsabilité devant nos compatriotes et devant l’Histoire. (Lire la suite)

L’ancien chef d’état-major de l’ANP, Mohamed Lamari est décédé: un putschiste s’en va !

L'ancien chef d'état-major de l'ANP, Mohamed Lamari est décédé: un putschiste s'en va !  dans Algérie Politique Lamari-266x300L’ancien chef d’état-major de l’ANP, Mohamed Lamari est décédé lundi dans un hôpital à Biskra. Originaire de Biskra, Mohamed Lamari est né à Alger le 7 juin 1939. Il a rejoint l’ALN en 1961 au Maroc, quelques mois avant la signature des accords de cessez le feu. Issu de l’armée française, il avait suivi une formation à l’école de cavalerie de Saumur en France.

A l’indépendance,  il a été tour à tour officier d’instruction, directeur d’école, commandant d’unités opérationnelles, chef de région militaire, Mohamed Lamari se distingue tout particulièrement en janvier 1992 lors d’un conclave réunissant prés de 200 officiers, où il demande, de façon tonitruante, au président Chadli Bendjedid de démissionner. Il estimait, après la victoire du FIS aux législatives de décembre 1991, que la gestion du « péril islamiste» passait avant tout par le départ du président.

Le président Boudiaf se méfiant de lui ordonna sa mise en retraite en mars 1992, mais son ordre n’a jamais été exécuté. Les généraux putschistes lui ont confié le commandement du COLAS (Centre Opérationnel de la lutte Anti- subversifs) dans la foulée il est promu Général de corps d’armée le 1er novembre 1993.

Août 2004, le général Mohamed Lamari, a démissionné mardi de ses fonctions « pour raison de santé ». Le président Bouteflika a nommé comme nouveau chef d’état-major de l’armée le général Salah Ahmed Gaid, commandant des forces terrestres.

Pétition pour exiger la vérité sur l’assassinat de Mohamed Boudiaf

Pétition pour exiger la vérité sur l'assassinat de Mohamed Boudiaf dans Algérie Politique boudiaf1Algériennes, Algériens ;

Vous qui voulez la vérité sur l’assassinat de feu le Président Boudiaf, et les circonstances qui ont conduit à son lâche assassinat avec des dizaines de balles dans le dos à un âge ayant dépassé les soixante dix ans, j’ai décidé aujourd’hui la publication de cette pétition et la soumettre à la signature de celui ou celle qui aspire à mettre fin à l’injustice, à la dictature et à l’écoulement du sang des innocents.

J’ai décidé de ne pas fixer un plafond au nombre des signatures ; je vous l’ai laissé pour exprimer le désir des Algériennes et des Algériens de rejeter l’injustice et la « hogra ».

Cette  pétition sera publiée dans la presse et un site internet lui sera réservé ; deux mois après sa publication, je la présenterai, en votre nom, à Monsieur le Président de la République et Monsieur le Chef du Département du Renseignement et Sécurité, pour leur demander la réouverture du dossier de l’assassinat du Président du Haut Comité d’Etat, devant des magistrats intègres.

Si ces deux hauts responsables ne répondent pas, je me retrouverai ainsi obligé de m’orienter, au nom du nombre des signataires, vers la justice internationale. Que Dieu nous vienne  en aide.

Nacer Boudiaf

Lien vers la pétition http://bit.ly/zhCJ80  

                                                                          

12345...85

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER