Archive pour 'Opposition politique en Algerie'

Tizi-Ouzou: Les militants du FFS rendent hommage à Matoub Lounes

matoub.jpgUne importante délégation du Front des Forces Socialistes (FFS) de la fédération de Tizi-Ouzou composée d’étudiants de l’université Mouloud MAMMERI, de militants de diverses sections et d’élus locaux s’est rendue aujourd’hui samedi à Taourirt Moussa dans la commune d’Ait Mahmoud, daïra de Béni-Douala pour y déposer une gerbe de fleurs à la mémoire de celui qui fut un chanteur engagé et un chantre de la revendication culturelle, linguistique et identitaire amazighe.

Cette délégation conduite par Farid BOUAZIZ, 1er secrétaire fédéral et Kamel MAMMAR, 1er secrétaire de la section de Tizi-Ouzou, et qui comprenait également pas moins de cinq autres secrétaires fédéraux, a eu à rencontrer Malika MATOUB, sœur du défunt Lounes pour un entretien portant sur la situation politique actuelle et les suites réservées à l’affaire de l’assassinat de Lounes MATOUB. 

CRD de Jugurtha Abbou

Compte-rendu de la conférence du FFS à Draa Ben Khedda

dbk.jpgC’est dans une salle pleine que le premier secrétaire du FFS, Karim Tabbou a animé aujourd’hui samedi une conférence à Draa Ben Khedda dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Après une prise de parole d’un ancien militant de 1963, du premier secrétaire fédéral de Tizi-Ouzou, Farid Bouaziz, le  docteur Hakim BELAHCEL, secrétaire national chargé de l’administration, a rappelé que le FFS milite pour un changement radical du système politique en Algérie. A cet effet, il a souligné que la mobilisation de la jeunesse est nécessaire pour construire une société où seront consacrées les valeurs de respect, d’égalité, de justice et de démocratie. 

Le premier secrétaire du FFS a tenu à saluer les militants qui continuent de lutter contre un système que le FFS, tout comme le peuple, refuse. Un système qui continue de produire de faux acteurs politiques, de faux partis politiques, une fausse société civile et de fausses élections. Tabbou a fustigé ceux là même qui adoptent un discours en direction du peuple tout en cautionnant toutes les décisions et les dérives du pouvoir.

Un système qui selon, Tabbou, qui fait semblant d’éradiquer les problèmes en créant des commissions souvent sans résultats probants et donc stériles.

L’alternative est selon lui, de créer les conditions à même de faire sentir au peuple les prémices du changement. Or, on ne peut rien espérer d’un pouvoir incapable d’ouvrir le champ médiatique.

L’orateur a qualifié les consultations politiques menées par le pouvoir de simulacre. Il a affirmé que le système veut faire croire que tout bouge afin que tout reste en place. Il ira plus loin en annonçant qu’il ne suffit pas de lever l’état d’urgence, mais plutôt d’aider les Algériens à bannir les comportements d’urgence.

Néanmoins, le FFS ne se suffit pas de s’opposer, il pose l’alternative qui consiste à restaurer les droits de manifester, de s’exprimer et de créer. La reconstruction d’une véritable société passe selon l’orateur par le recouvrement de la confiance entre le peuple et ses élites.

Le rôle des partis politiques sera alors de transformer la demande populaire en revendication et en projet politiques.

Compte-rendu de Jugurtha Abbou

Le FFS dénonce les assises de la « société civile » organisées par le CNES

ffs.pngAlger, le 25 juin 2011

Après les politiques c’est au tour de la société civile d’être auditionnée par le pouvoir. Pour tenter  de diluer l’exigence de changement démocratique et de justice qui s’exprime partout dans le pays, le régime ne lésine ni sur l’argent du contribuable ni sur l’instrumentalisation d’institutions jadis respectables et respectées.

C’est un CNES, désormais sans aucune espèce de crédibilité qui a été missionné pour réunir des centaines de personnes censées représenter la société civile. Nombre de ces personnes qui prétendent s’exprimer au nom d’associations ne représentent qu’elles-mêmes.

Par des faux semblants et des manœuvres de diversions, le régime croit encore pouvoir se donner une apparence d’ouverture et d’écoute.

Heureusement et pour l’honneur et la dignité du pays, des femmes et des hommes libres, des organisations autonomes ont refusé de passer le week-end à Club des pins.

Souvent ces femmes et ces hommes sont connus pour les combats qu’ils ont menés ces dernières années en faveur des droits civiques et socio-économiques. Ils ont démontré qu’il n’est nul besoin d’être un appendice du pouvoir ou d’entrer dans les compromissions pour se faire entendre. Leur attitude leur a attiré le respect de nombreux Algériens.

Le FFS salue leur engagement à contribuer aux avancées politiques et sociales.

Pour le FFS, l’émergence d’une société civile libre et active est une nécessité pour la construction de la démocratie. Cela n’est pas possible dans le climat actuel, de contraintes, de parrainages politico-policiers et de fermeture.

Le FFS réaffirme sa détermination à accompagner et soutenir les mouvements sociaux.

P/ Le secrétariat national

Le chargé de la coordination avec les mouvements sociaux

Hakim Addad

Karim Tabbou animera demain samedi une conférence à DBK

tabbou1.jpgLe premier secrétaire du Front des Forces Socialistes (FFS), Karim Tabbou animera demain samedi 25 juin à 14h00 une conférence à la salle de cinéma « El Hoggar » de Draa Ben Khedda dans la wilaya de Tizi-Ouzou.

Etats généraux de la société civile: Le FFS dira son mot

ffs26juillet2010.jpgPar

La situation politique du pays sera au coeur de la session ordinaire du Front des forces socialistes (FFS) qui se tiendra les 1 et 2 juillet prochain à Alger. Etant d´actualité, les consultations politiques actuelles menées par le président du Sénat, Abdelkader Bensalah, et qui prendront fin à la veille de la rencontre, occuperont une place prépondérante dans les débats.

Le FFS qui a boycotté ces consultations que son président Hocine Aït Ahmed a qualifiées de «peu crédibles», explicitera certainement sa démarche dans la résolution qui sanctionnera les travaux. Les questions organiques et les perspectives de développement du parti seront également abordées, notamment après l´aménagement intervenu récemment dans la direction nationale du parti. Mais avant cet événement, le FFS s´attellera à rendre publique sa position officielle concernant les états généraux de la société civile tenus les 14, 15 et 16 juin en cours. Qualifiées de mascarade par l´opposition, qui les assimile à une tentative du pouvoir de réactiver les segments de la société civile, laminés par la colère, les assises de la société civile ont été organisées par le Conseil économique et social (Cnes).

La position du FFS, qui ne s´est pas encore exprimé sur la question, est attendue par les observateurs de la scène politique et l´opinion publique. Selon le chargé à la communication, Chafaâ Bouaiche, cette position pourrait être rendue publique aujourd´hui ou demain.

Par ailleurs, le plus vieux parti d´opposition a multiplié ses activités sur le terrain et dans différentes wilayas du pays. Ainsi, samedi dernier, Benbelkacem Belkacem et Nassim Sadeg, respectivement secrétaire national à l´organique et des adhésions et secrétaire national à la mobilisation et au suivi des fédérations du FFS, ont organisé deux rencontres de proximité dans les wilayas de Relizane et Oran.

Les citoyens qui étaient présents à Relizane ont dénoncé la marginalisation de leur wilaya par le pouvoir central qui la gère à partir d´Alger. A Oran, les responsables du FFS ont fait un exposé sur la situation sociale qui prévaut dans la wilaya devant une assistance composée d´universitaires, d´avocats et de membres de la société civile.

La veille, soit vendredi dernier, c´est le bureau fédéral du FFS de la wilaya de Ghardaïa qui a organisé une rencontre avec les citoyens et les militants du parti au niveau du siège de la section.Cette rencontre présidée par des membres du conseil national et du secrétariat national, s´est tenue en présence de nombreux citoyens. Les intervenants ont saisi cette opportunité pour réitérer le caractère pacifique du combat du FFS.

Le FFS reçoit Jean Pierre Chevènement

chevenement.bmpLe secrétariat national du Front des Forces Socialistes (FFS) a  reçu, mardi, au siège national du parti à Alger, M. Jean Pierre Chevènement, président de l’Association France-Algérie.

L’entretien a porté sur la situation politique en Algérie, les pseudos consultations initiées par le pouvoir depuis prés d’un mois et les relations entre la France et l’Algérie.

Les membres de la direction nationale (le premier secrétaire Karim Tabbou, le secrétaire national à la communication, Chafaâ Bouaiche, le secrétaire national aux solidarités et anciens de 63, Ramdane Temzi et Nabila Adjlout, secrétaire adjoint aux relations internationales) ont mis l’accent sur la nécessité de changement en Algérie et dénoncé au passage toutes les manœuvres du pouvoir qui tente de gagner du temps en organisant un simulacre de dialogue.

Au sujet des consultations politiques, le sénateur français est convaincu que «les choses vont bouger en Algérie» avec notamment la révision de la constitution, les nouvelles lois sur les partis et les élections. Selon lui, la présence d’observateurs internationaux lors des élections législatives de 2012 peut aider à l’organisation d’élections régulières.   

Les dirigeants du FFS ont expliqué qu’on ne peut pas réduire une élection à la surveillance des urnes tant que le processus est  biaisé d’avance, en rappelant toutes les fraudes électorales que le pays a connues depuis deux décennies.

Qui dirige le pays ? Qui détient le pouvoir en Algérie ? Pourquoi les Algériens n’ont pas réussi à faire la révolution à l’instar des peuples tunisien et égyptien ? sont des questions évoquées par les deux parties.

عودة قوية للأفافاس بغرداية

ghardaia1.jpgنظم المكتب الانتقالي لحزب جبهة القوى الاشتراكية  FFSغرداية تحت إشراف الأمانة الوطنية للحزب يوم الجمعة 17 /06/ 2011 لقاء عام في مقر فرع (الشخ حمو والحاج الغابة) ، وقد حضر اللقاء عدد كبير من المواطنين ومن المناضلين السابقين كما حضر أيضا أعضاء من الأمانة الوطنية للحزب والأمين الفدرالي الأول لفدرالية ورقلة، وقد تمحور جدول أعمال اللقاء حول ثلاث محاور أساسية وهي: 

-        تقديم رؤية حول منهجية العمل الميداني للفدرالية 

-        تقديم عرض حول آخر التحضيرات للانتخابات الفدرالية وإعادة الهيكلة 

-        مناقشة مفتوحة حول القضايا المحلية والوطنية وانشغالات المواطنين  

وتم التركيز من خلال هذه المداخلات على ضرورة النضال القوي الهادئ و المسؤول من أجل التغيير، وكذالك رفض الحزب لجميع أشكال العنف والتطرف وجميع التصرفات التي تؤدي إلى بث التفرقة بين الجزائريين والتي في النهاية تصب في مصلحة السلطة ، كما تم فتح نقاش مباشر مع الحاضرين  فكانت التدخلات معظمها تتسائل عن مدى حضور الأفافاس في الاستحقاقات الانتخابية المقبلة مطالبة بأن يرمي الحزب بكل ثقله للعودة للمنطقة بقوة وأفضل مما كان عليه ،  كما نوه الحاضرين بالموقف المسؤول الذي اتخذته الأمانة الوطنية في وجه الأعضاء المنحرفين عن مسار الحزب بغرداية ،  كما قدمت عدت تساؤلات حول موقف الأفافاس من ثورات التغيير العربية وعن نضرة الحزب للخروج من الأزمة في الجزائر وعن لقاءت التشاور التي تنظمها السلطة ولماذا رفض الحزب الخروج للشارع كحل للأزمة 

وقد قدم أيضا عرض عن عمل منتخبي الأفافاس في البلدية والولاية طيلة مرحلة الأزمة الداخلية للفدرالية وهذا ما نال إعجاب الجميع ،وقد أعلن أمام الحاضرين عن تعيين الأمانة الوطنية للسيد    » طباخ بالحاج بن أحمد  » عضو في اللجنة الاستشارية للأمين الوطني الأول حول ما يتعلق بالمنتخبين . 

 كما قدمت تفاصيل عن التحضيرات للانتخابات الفدرالية وكان هنالك إقبال لملئ استمارات الانخراط في الحزب من طرف الحاضرين وكلهم أمل في نهضة قوية للحزب بالولاية .  

Ghardaia: Le FFS a organisé une rencontre avec les citoyens

ghardaia4.jpgLe bureau fédéral du FFS de la wilaya de Ghardaia a organisé vendredi 17 juin une rencontre avec les citoyens et les militants du parti au niveau du siège de la section.

De nombreux citoyens ont participé à cette rencontre présidée par des camarades membres du conseil national et du secrétariat national dont Belkacem Benameur, secrétaire national chargé du développement durable. Les intervenants ont insisté sur le caractère pacifique du combat du FFS et sa condamnation de toutes formes de violence qui visent à diviser les citoyens.

Les militants présents ont salué les mesures disciplinaires prises par le secrétariat national du parti à l’égard des militants qui ont dévié de la ligne politique du FFS.  Synthèse d’El Mouhtarem

Photo: Nacer Toutou, élu APW et  Belkacem Benameur, secrétaire national

Réunion du conseil national du FFS les 1 et 2 juillet

ffs26juillet2010.jpg

Alger le dimanche  19 juin 2001

L’ensemble des membres du conseil national est invité à la session ordinaire du conseil national qui se tiendra au siège national  les vendredi et samedi  01 & 02 Juillet  2011. Les travaux de cette session débuteront le vendredi à 10H00 et porteront sur l’examen des points suivants: ·  Analyse de la situation politique du pays ·  Perspectives de développement du parti. Salutations Militantes

P/ Le secrétariat national

Le chargé de l’administration

Hakim BELAHCEL

Des dirigeants du FFS rencontrent des représentants de la société civile à Relizane et Oran

ffs.jpgBenbelkacem Belkacem et  Nassim Sadeg respectivement secrétaire national à l’organique et des adhésions et secrétaire national à la mobilisation et aux suivi des fédérations du Front des Forces Socialistes (FFS) ont organisé samedi 18 juin deux rencontres de proximité dans deux  willayas  de l’ouest du pays: Relizane et Oran.

A Relizane, les deux dirigeants du FFS ont rencontré des citoyens du chef-lieu de la wilaya. Des étudiants, des syndicalistes de l’enseignement secondaire, des femmes, ont assisté à la rencontre.

Les intervenants qui semblaient très au fait des revendications et des positions du FFS, ont émis le vœu d’adhérer au parti tout en évoquant les difficultés qu’ils rencontrent quotidiennement dans leur lutte. Ils ont dénoncé au passage la marginalisation de leur wilaya par les autorités politiques du pays.

Pour leur part, les responsables du FFS ont souligné l’importance des quatre chantiers lancés par le parti notamment ceux liés à la femme, les jeunesse, les travailleurs, et le développement du parti.

Dans la wilaya d’Oran, les responsables du FFS ont rencontré des membres de la société civile dont des universitaires, des avocats et des représentants d’associassions culturelles et sportives. Les membres présents ont fait un exposé sur la situation sociale qui prévaut dans la wilaya. 

123456...41

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER