Les parlementaires du FFS reçoivent les représentants des familles des disparus

Les parlementaires du FFS reçoivent les représentants des familles des disparus  dans Non classé disparus-300x179Les députés Mostefa Bouchachi et Belkacem Benameur ont reçu, hier mercredi, les représentants des familles de disparus ( Sos – disparus et CFDA ). La rencontre a eu lieu au bureau du groupe parlementaire à l’Assemblée Populaire Nationale. 

Témoignage de Ferhat Abbes sur le rôle diplomatique de Hocine Aït-Ahmed

Témoignage de Ferhat Abbes sur le rôle diplomatique de Hocine Aït-Ahmed dans Non classé ferhat_abbes_20111101155055haa3-231x300 dans Non classé

 

 

Au Caire, ce dernier (Hocine Aït-Ahmed) est responsable des relations extérieures. A ce titre, il ambitionne de faire participer l’Algérie à la conférence de Bandoeng qui doit se réunir en Avril 1955.

Pour réaliser son projet, Aït-Ahmed doit d’abord se battre contre les services spéciaux égyptiens qui voient d’un mauvais œil cette participation. Les Egyptiens voudraient garder « sous cloche » la délégation algérienne. Par contre Aït-Ahmed entend conserver, coûte que coûte, sa liberté de mouvement. La direction de la « Révolution Algérienne » n’appartient qu’aux seuls Algériens.

Avec Yazid, il se rend à Bogor, en Indonésie, où cinq pays devaient préparer la conférence. Ils se heurtent à l’opposition du président Nehru. Celui-ci évite de déplaire à la France et épouse la thèse de celle-ci, à savoir que l’Algérie est partie intégrante du territoire français.

Aït-Ahmed n’abandonne pas la partie. Il renvoie Yazid au Caire mais reste trois mois en Asie. Il effectue un immense travail d’information. Il se rend à Bombay, à Calcutta et développe le point de vue algérien.

Au moment où s’ouvre la conférence, il a en partie retourné l’opinion des Etats asiatiques. Yazid le rejoint à Bandoeng. A eux deux, et avec l’aide des Marocains et  des Tunisiens qui ont accepté de constituer avec l’Algérie une même délégation, ils remportent une victoire éclatante. La résolution finale parle de « l’appui donné par la conférence asiatique et africaine aux peules d’Algérie, du Maroc et de Tunisie ».

Quatre hommes d’Etat de dimension mondiale : Nehru, Chou Enlai, Soekarno, Nasser, avaient été convertis à notre thèse. Aït-Ahmed, patient et persuasif, avait expliqué la « duplicité » du régime colonial appliqué à l’Algérie et rallié la conférence à notre juste cause. *

Avec Yazid, ils avaient ouvert les portes de l’ONU à la délégation algérienne. Une étape d’une grande importance venait d’être franchie sur le plan international.

Ferhat Abbas in « Autopsie d’une guerre » 

FFS: Programme de la conférence économique et sociale qui se tiendra le vendredi 27 septembre

Le Front des Forces Socialistes organise à Alger le vendredi 27 Septembre (de 9H00 à 18H30) une Conférence Economique et Sociale.  Cette Conférence s’inscrit dans le cadre des orientations du 5ème Congrès du Parti qui a fait des Objectifs onusiens du Développement Durable la base de son programme, et de la reconstruction d’un consensus national la voie et le moyen de les réaliser effectivement. C’est dans cette perspective que la Conférence offre aux acteurs de la société civile, un cadre de débats et d’échanges sur les questions économiques, sociales, environnementales et culturelles.

PROGRAMME

Séance du matin: 09h00 – 13h00

09h00- 10h00:    Ouverture officielle des travaux

Intervention des Invités (lire la suite)

Le FFS organise un Meeting populaire le samedi 28 septembre à Alger

Le FFS organise un Meeting populaire le samedi 28 septembre à Alger dans Opposition politique en Algerie ffs

Logo du FFS

Le Front des Forces Socialistes (FFS) a été fondé le 29 septembre 1963. C’est donc l’année du cinquantième (50e) anniversaire de son acte de naissance.

Nous vous transmettons le programme d’activités prévu à cette occasion.

Le samedi 28 septembre 2013

  • Une Cérémonie de recueillement à la mémoire des martyrs du FFS, en présence des anciennes et anciens militants de 1963, durant la matinée au siège national du parti.
  • Un Meeting populaire à la salle Sierra Maestra à Alger, à partir de 14h00.

Le dimanche 29 septembre 2013

Des activités sont prévues au niveau des fédérations et des sections du parti dans les différentes wilayas du pays.

La presse est cordialement invitée

Le Secrétaire national à l’information

Youcef Aouchiche

Zehou…Haine aboie encore !

L’ancien président de la LADDH, Hocine Zehouane s’est attaqué encore une fois au FFS et à son président d’honneur Hocine Aït-Ahmed. L’ancien  membre du bureau politique du FLN (1964) a accusé le président d’honneur du FFS de travailler avec des officines étrangères pour comploter contre l’Algérie. Hocine Zehouane doit consulter un psychiatre en toute urgence !Zehou...Haine aboie encore ! dans Non classé hocinezehouane6953

Bouteflika dissout un service qu’il a lui même crée en 2008

Bouteflika dissout un service qu'il a lui même crée en 2008 dans Le chef de l’Etat, Abdelaziz  Bouteflika a dissout le service de la police judiciaire du DRS par décret présidentiel publié ce dimanche 22 septembre au dernier Journal officiel. Le  chef de l’Etat a abrogé le décret  présidentiel n° 08-52 du 9 février 2008 portant création et missions du service central de police judiciaire des services militaires de sécurité du ministère de la défense nationale.

Décret présidentiel n 13-309 du 2 Dhou El Kaada 1434 correspondant au 8 septembre 2013 abrogeant le décret présidentiel n ∞ 08-52 du 2 Safar 1429 correspondant au 9 février 2008 portant création et missions du service central de police judiciaire des services militaires de sécurité du ministère de la défense nationale. (lire la suite)

Algérie: Projet de loi portant organisation de la profession d’avocat

Algérie: Projet de loi portant organisation de la profession d’avocat dans Actualités Algérie avocat-300x200REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE LA JUSTICE

Projet de loi portant organisation de la profession d’avocat

(Exposé des motifs)

Les droits de la défense revêtent une importance particulière du fait qu’elles sont indissociables des droits de l’homme et des libertés. Elles constituent l’une des garanties de l’Etat de droit ; c’est la raison pour laquelle les États leur ont consacré une place prépondérante dans leurs constitutions respectives, et l’Algérie, en dispose dans son article 151 de la constitution comme elle accorde une importance particulière aux femmes et aux hommes qui en font leur profession et les dote d’un statut particulier.

Sur le plan international, l’article 11 de la déclaration universelle des droits de l’homme a consacré le droit à la défense èt la garantie nécessaire à un procès équitable. Ce même principe est confirmé par l’article 14-3 du pacte universel relatif aux des droits civils et politiques qui consacre le droit de chaque accusé à se défendre par soi même ou par l’intermédiaire d’un avocat de son choix. (lire la suite)

Qui sont ces experts chargés par Bouteflika d’élaborer la nouvelle constitution ?

Qui sont ces experts chargés par Bouteflika d'élaborer la nouvelle constitution ? dans Non classé presd-300x171Le président, Abdelaziz Bouteflika, a mis en place, dimanche, la commission d’experts chargée d’élaborer un avant-projet de loi sur la révision constitutionnelle, en la chargeant de remettre les résultats de ses travaux « dans les plus brefs délais ». 

Mais qui sont donc ces experts ?

Le président de la commission, Azouz Kerdoune est né le 17 juillet 1947 à Constantine. Il est titulaire d’un doctorat en droit public obtenu en 1981 à Montpellier. Il est professeur de l’enseignement supérieur titulaire à l’Université de Constantine ; directeur du laboratoire d’études et de recherches sur le Maghreb et Méditerranée et Directeur de recherche.

Bouzid LAZHARI est né le 1 January 1953. Il est membre du conseil de la nation. Il est PHD en droit international. Il était membre de la Commission nationale chargée de la rédaction de la constitution de novembre 1996. Il a occupé le poste de sénateur de 1997 à janvier 2013. 2003-2004 Membre de la Commission chargée de rédiger le programme de campagne électorale de Bouteflika.  En 2005, il a été nommé président de la commission en charge de la révision de la constitution et de la loi électorale et la loi sur les partis du FLN. En septembre 2012, il a été réélu au siège de l’ONU pour un deuxième mandat de quatre ans au Comité des droits de l’Homme de l’ONU.

Mekamcha El Ghaouti est professeur de droit à l’université de Tlemcen. Il a été ministre de la justice dans le gouvernement de Smail Hamdani entre 1998 et 1999.

Abderrazak Zouina était membre du conseil constitutionnel entre mars 1995 et avril 1998. «Abderrazak Zouina a décortiqué la législation algérienne en matière de contrôle et de répression du trafic de drogue ».

Faouzia Benbadis,  il s’agit probablement de la petite-fille de Abdelhamid Benbadis. Elle est membre du conseil de la nation depuis 2008. El Mouhtarem

 

APC de Tazmalt: Le wali de Béjaia annule une délibération en violation de la loi !

APC de Tazmalt: Le wali de Béjaia annule une délibération en violation de la loi ! dans Actualités Algérie waliAlgérienne Démocratique et Populaire

Wilaya de Bejaia Les élus de l’assemblé Populaire Communale de Tazmalt
Daïra de Tazmalt S/C du Chef de Daïra de Tazmalt
Commune de Tazmalt


M. Le directeur de Réglementation et Administration Générale
S/C de M. le Wali

Objet : Rapport sur la situation de l’Assemblé Populaire Communale de Tazmalt

Nous, élus à l’Assemblé Populaire Communale de Tazmalt, issus des élections du 29 novembre 2012, respectueux de la volonté populaire et des lois de la République, soucieux de la stabilité de notre commune et de la quiétude de sa population qui ne peuvent se réaliser que par le respect strict des dispositions des lois organisant le fonctionnement de notre assemblée; 
Nous venons, par le moyen de ce présent rapport, attirer votre attention sur les dysfonctionnements qui caractérisent la marche de notre assemblée communale. (lire la suite)

La milice de Smail Mira sévit toujours !

La milice de Smail Mira sévit toujours ! dans Non classé kala-300x119Dans un village de la commune d’Ath Mlikeche -village Tabouda- un membre de la famille de Smail Mira, le nommé Samir Mira, en état d’ébriété avec une Kalachnikov de son cousin Smail, menace tout un village, insulte les habitants, et ce dans la nuit du 29 mars 2013.

Les jeunes du village ont réagi en cassant le véhicule de Samir Mira. Son cousin Smail, actuel Maire de Tazmalt est venu en urgence pour récupérer Samir, alors que la gendarmerie a procédé à l’arrestation d’un jeune du village ! 

A rappeler que Samir Mira est celui qui a accompagné Smail lors de l’assassinat de KAMEL SAADI en juillet 2007.

12345...740

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER