• Accueil
  • > Non classé
  • > Consultation algéro-américaine pour prévenir la contrebande nucléaire et renforcer le commerce stratégique et le contrôle des frontières

Consultation algéro-américaine pour prévenir la contrebande nucléaire et renforcer le commerce stratégique et le contrôle des frontières

Consultation algéro-américaine pour prévenir la contrebande nucléaire et renforcer le commerce stratégique et le contrôle des frontières dans Non classé rad-300x199Des responsables des américains et algériens se sont réunis à Alger les 10 et 11 février 2013 afin de discuter des moyens de renforcer la coopération dans les domaines de la lutte contre la contrebande nucléaire et la sécurité des frontières. Ces discussions interviennent après un premier round de consultations bilatérales initié en janvier 2012 afin d’explorer les moyens et méthodes de faire progresser les capacités de prévention, détection et réponse aux incidents de contrebande de matériaux nucléaires et radiologiques, conformément au plan de travail adopté par les participants au sommet de la sécurité nucléaire de 2010, organisé à Washington, DC.

Durant les deux jours de réunion, le sous-secrétaire d’Etat adjoint chargé des programmes de non prolifération M. Simon Limage et la directrice générale des affaires politiques et de la sécurité internationale au ministère des Affaires étrangères, Madame Taous Feroukhi ont réaffirmé leur disposition à coopérer, de manière plus étroite, afin d’empêcher les terroristes et autres criminels d’acquérir des matériaux nucléaires au marché noir. Dans ce contexte, l’ambassadeur Feroukhi a souligné l’importance de la coopération régionale et internationale dans la lutte contre le crime transnational organisé qui représente une menace pour la sécurité des états de la région. Des représentants de plusieurs ministères du gouvernement algérien ainsi que des représentants d’agences gouvernementales américaines ont assisté aux réunions et ont réaffirmé l’importance d’une réponse de l’ensemble du gouvernement à la contrebande nucléaire et au contrôle des frontières en générale.

Au cours de la réunion, les deux parties ont échangé des points de vue et partagé des informations sur les menaces et tendances actuelles de la contrebande et ont discuté des meilleures pratiques dans le domaine de la sécurité des frontières, de la détection nucléaire, de la médecine légale nucléaire, de l’application de la loi et d’autres outils afin de prévenir, détecter, et répondre aux incidents de la contrebande nucléaire.

Les responsables américains ont présenté un aperçu des meilleures pratiques en termes de sécurité des frontières et de contrôle stratégique du commerce à travers le programme du contrôle des exportations et de la sécurité des frontières du Département d’Etat qui vise à conjuguer les efforts en vue de prévenir la prolifération des armes de destruction massive (ADM) et les transferts illicites d’armes conventionnelles, y compris les systèmes de défense aérienne portables et les activités criminelles liées, en renforçant les systèmes nationaux de contrôle des exportations, des importations, du transit et du transbordement des articles stratégiques.

Ces discussions ont ouvert la voie d’une future coopération entre les Etats-Unis et l’Algérie afin de renforcer les capacités nationales, internationales et régionales pour faire face au trafic illicite de matériaux nucléaires et radioactifs. Communiqué de l’ambassade US en Algérie

Commentaires

  1. Info DZ dit :

    je pense que les américains sont la pour leurs intérêts pas pour nos frontières.

  2. Aghiles dit :

    Tout de suite les grands mots « contrebande nucléaire » !Les atlanto-sionistes commencent à flipper pour l’avenir car les nations ne sont pas dupes vont essayer de se doter de l’arme nucléaire comme le fait la Corée pour prévenir toute agression future des USA !

  3. Mohand1 dit :

    Excusez moi de faire un appel assez particulier aux Algériens à Paris particulièrement. Il n’a rien à voir avec le sujet , mais je ne peux me résigner à laisser faire sans rien entreprendre du moment que je suis informé de ce cas de montrant l’indignité de certains vis à vis de leur compatriote. Une hogra en terre étrangère.

    Un ami m’a téléphoné pour m’informer d’un cas qui mérite notre attention et qu’on s’y attarde.
    A Paris comme chacun sait en periode hivernale surtout, les services sociaux parisiens tentent de ne laisser personne dehors sans abris. Vous savez qu’il y a malheureusement beaucoup d’Algériens sans abris dans cette ville, certains n’ont pas de revenus d’autres n’ont pas de papiers etc.
    Un système assez compliqué mais relativement efficace permet à des dizaines d’associations et au 115 de collaborer pour loger tous les sans abris, de toutes les nationalités .Ce système est coordonné par l’Etat à travers le SIAO système centralisé relativement juste. C’est ce SIAO qui affecte les places libres dans les différents centres d’hebergement ainsi que les logements quand ils sont disponibles.
    Il se trouve justement que parfois le nombre de demande dépasse de beaucoup l’offre et donc pour loger tout le monde ce service public loue des hotels entiers appartenants à des particuliers ou des sociétés.
    Dans le cas qui nous préoccuppe , c’est justement le cas d’une Algérienne de 50 ans , avec son mari qui se trouvent dans les difficultés et qui a eu à demander à etre logé momentanément bien sur dans ces CHU (centres d’hebergement urgents). Le SIAO a pu trouver deux places , une place pour le mari dans le 18 eme et une place pour la femme dans le 11eme arrondissement de Paris. Bien sur le couple a accepté. La femme se retrouve affectée à l’Hotel du Mont Louis à Paris 11 , rue de Belfort N° 5.
    Malheureusement après une semaine , la femme malade a eu une crise grave, son mari n’étant pas présent et en pleine nuit aussitot qu’il a été informé par sms de l’Hotel , il a demandé a appeler le SAMU. L’hotel a refusé de le faire. La femme s’est remise d’elle même cependant. Le lendemain le mari a demandé à la gérante de l’hotel qu’il aurait été plus juste d’appeler le SAMU pour qu’un medecin apprecie ce qu’il y a lieu de faire d’autant que c’est gratuit.
    Notre gérante de l’hotel a alors considéré cela comme un lèse majesté et elle dit à la femme et au mari, ne revenez plus dans mon l’hotel prenez vos bagages et partez. En plus cela pour faire passer sa décision , elle a menti en disant que la mari l’a menacé et à fait un scandale. Or il n’en etait rien. Le couple d’Algériens n’a rien fait de particulier, se trouvant dans la difficulté il a au contraire encaissé la colère de la gérante sans réagir.
    Or la décision de les mettre dehors a été entérinée par l’administration pour faits de menaces imaginaires. Notre frère Algérien et soeur Algérienne sont donc dans la rue par la faute de cette dame gérante de cet hotel laquelle est aussi Algérienne. Elle s’appelle SALIHA ARKAM , elle gère 2 hotels à Paris et deux sociétés immobilières , toutes comme par hasard ont été constituées le début des années 90.
    Je suis persuadé qu’il se trouverait un Algérien ou une Algérienne à Paris qui pourrait nous renseigner sur cette Dame. Sans être jaloux de cette personne qui gère des biens immobiliers à Paris, on peut penser que l’origine de ces biens n’est pas tout à fait orthodoxe et nette. C’est pourquoi avec l’aide de nos compatriotes on pourra expliquer comment on peut être aussi à l’aise et traiter avec une telle sauvagerie et méchanceté une compatriote.
    En plus on aimerait pouvoir la tenir pour responsable des risques qu’elle fait courir à la femme malade. Elle a décidé de la renvoyer de son Hotel et a malhonnetement agi pour qu’elle ne puisse pas être secourue par ailleurs.
    Je formule le voeux que rien n’arrive à notre compatriote et je dis à cette gérante Algérienne qu’elle entendra parler de nous si quelque chose devait arriver à notre compatriote par sa faute. Par ailleurs nous allons enquêter sur l’origine de tous ces biens car une personne honnete n’aurait jamais agit comme elle l’a fait. Elle nous rappelle la Hogra algérienne et tout ce qui va avec.
    Merci de bien vouloir nous donner tous les renseignements à son sujet. Par ailleurs cette personne gère un autre Hotel le Wattignies Hotel dans le 12 eme arrondissement, la société SANORIM immobilier dans le 94 à charenton le pont , et une autre société immobilière à ROMAIN VILLE.

    Les Algériens et Algériennes dignes à l’étranger sont tout le contraire de cette personne bien heureusement c’est pourquoi chaque fois que l’on rencontre ce genre de personnes égoistes on doit dénoncer leurs actes.

  4. said dit :

    Bonjour , je viens de lire votre commentaire sur cette fameuse dame et je ne comprends pas le rapport avec l’article précédent !!! n’aurait il pas été plus judicieux de saisir les autorités compétentes pour cette dame si elle a abusé de sa situation au lieu d’aller essayer de fouiller dans la vie des gens . Malheureusement chez les Algériens dés que quelqu’un reussit c’est forcément louche et dés qu’il est dans le besoin on dit Meskine.

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER