Reporters sans frontières inaugure son bureau en Tunisie

Reporters sans frontières ouvre aujourd’hui, le 12 octobre 2011, son bureau en Tunisie. L’équipe sur place aura pour vocation d’interpeller les autorités sur les atteintes à la liberté de la presse, et de les accompagner dans la construction et le développement d’un secteur de la presse stable, déontologique et indépendant.

“Le Printemps arabe, dont la Tunisie a été l’initiatrice, a apporté d’incroyables changements dans toute la région. Cependant, beaucoup reste à faire pour préserver les acquis de ces révolutions. La liberté de parole, première victoire de ces luttes populaires doit être consolidée, a déclaré Jean-François Julliard, secrétaire général de Reporters sans frontières. En ouvrant ce bureau, Reporters sans frontières entend être au plus près des Tunisiens dans leurs efforts vers la démocratie. La liberté de la presse est une valeur essentielle qu’il faut défendre. Il en va de la responsabilité de chacun.”

“Pendant les années Ben Ali, nous n’étions pas les bienvenus en Tunisie. Nous ne pouvions rien faire d’autre que dénoncer la censure et l’autoritarisme. Désormais, l’organisation entend accompagner les nouvelles autorités dans leurs efforts pour réformer l’ensemble du secteur des médias. Réformer le code de la presse, réguler les radios et les chaînes de télévision, soutenir le pluralisme et défendre le principe de respect des opinions les plus diverses, telles seront les principales tâches de ce bureau. Nous sommes convaincus que les journalistes professionnels, libres et conscients de leurs rôles, sont le premier rempart contre le retour de la dictature.”

Le 1er octobre 2011, l’organisation a lancé, pour la première fois de son histoire, une campagne de communication afin de sensibiliser les Tunisiens à l’importance de la liberté de la presse. Cette campagne, réalisée par JWT Tunis, a pour slogan “Libres jusqu’à quand ?” et se décline en insertions presse et affichage public.

Du 17 au 24 octobre 2011, Reporters sans frontières accueillera dans ses locaux l’équipe des Observateurs de France 24, qui animera en direct une plateforme participative rassemblant blogueurs et internautes tunisiens invités à contribuer, sur place ou depuis les quatre coins du pays à la couverture des élections.

Supervisé par son siège à Paris, le bureau de Tunis travaillera en étroite collaboration avec des organisations locales de défense de la liberté de la presse (Observatoire pour la liberté de presse, d’édition et de création, Centre de Tunis pour la liberté de la presse, Ligue tunisienne de défense des droits de l’homme, Conseil national pour les libertés en Tunisie, etc.). Ce bureau vient renforcer la présence internationale de l’organisation, déjà forte de neuf implantations permanentes à l’étranger.

Commentaires

  1. KERROUMI yahia dit :

    slt ts le monde je ss journaliste de l’algerie et j’aimeri b1 vous aidez et travailer ac vous mrçç et j’attend ta réponse

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER