Qui détient le morceau ?

petrole.jpgPar Ammi Said 

Le morceau est beau, immense, très convoité et d’une durée que personne ne peut, vraiment, déterminé. Le morceau sous le sable est noir et sans intérêt mais une fois extrait, il peut se transformer en toutes les bonnes choses qui existent sur terre partout où elles peuvent se trouver. Il peut se transformer en dollars, en euro, en or, en diamants, en perles, en topazes, en argent, en nourritures exquises, en villas de rêves, en voitures luxueuses, en costumes doux, bien taillés et en ayant des vertus médicinales, en meubles qui rendent beau un endroit laid…Le morceau, une fois extrait, peut s’offrir une armée qui va le protéger sans se poser de questions, des courtisans qui vont le louer, des juges et des procureurs qui jugent sévèrement, tous ceux qui essayent de l’approcher, des tueurs qui vont assassiner tous ceux qui veulent le redistribuer à ceux qui n’ont rien à manger, des serviteurs soumis, des fraudeurs capables de tout accepter, des journalistes, des artistes, des poètes et des écrivains qui sont capables, à condition qu’ils soient bien rémunérés, de détourner l’attention des gens (le peuple) qui soupçonnent son existence et qui veulent avoir leur part pour manger et respirer.

Le morceau est entre les mains de ceux qui ne l’ont pas mérité, de ceux qui l’ont volé à ceux qui avaient arrosé avec leur sang le sol dans lequel il était caché et de ceux qui l’aiment d’un amour insensé, d’un amour qui dépasse la dignité et la liberté de millions d’individus qu’ils veulent sacrifier pour le garder et d’un amour pour lequel ils ont vendu l’éternité. Le morceau les a hypnotisé, les a sidéré et les totalement habité. Car, le morceau a des vertus rares pour ceux qui ne peuvent pas vivre sans tricher, sans voler, sans tuer, sans mentir et sans ruser. En, effet, le morceau remplit, généreusement, les ventres qui commandent le coeur et l’esprit, les ventres qui ne disent jamais: c’est bon, je suis comblé, donne un peu à ceux qui sont, véritablement, affamés et les ventres qui sont comme troués car plus ils mangent, plus ils crient misère, misère, misère, donne moi encore, avant que nous soyons enterrés.

Le morceau est invincible, il est puissamment armée, il est gardé par des soldats, des policiers et des gendarmes, qui le confondent avec leurs propres vies car ils sont dirigés par des hommes qui savent combien il est précieux pour leur sécurité, celle de leurs familles , celle de leurs proches et celle de leurs amis. Car, ils savent qu’avec le morceau, s’il est bien protégé, ils peuvent se soigner dans les meilleurs hôpitaux qui existent sur la terre et dans n’importe quel pays et qu’il peut, même, l’illusion d’approcher l’immortalité. Car, ils savent, que le morceau, s’il n’est pas partagé avec la majorité, il peut offrir à ceux qui jouissent de ses vertus: la gloire, la puissance, la noblesse, l’ivresse qui fait chavirer, la reconnaissance et la considération des riches de toute la planète et des perspectives que ne peuvent atteindre ni les rêves les plus développés et les plus hypertrophiés, ni l’imagination la plus libérée, ni le délire que peut procurer n’importe quelle substance douée de sa capacité à élever au firmament les esprits.

A ma place, de petit vieux fatigué, qui n’attend rien de cette vie, qui a vu tant de choses laides depuis qu’il est né et qui ne croit plus à la rédemption de ceux qui ont dans leurs mains le morceau, je pense, qu’ils voudront, jamais, ni le lâcher, ni le partager, ni le fructifier. Je pense qu’ils vont continuer à le sucer, à le boire et à le manger jusqu’à ce qu’il soit totalement épuisé. Je pense qu’ils sont tellement obnubilés par le morceau, qu’ils sont prêts à nous exterminer pour continuer à jouir de ses bienfaits. Je pense que nos divisions (je ne parle du peuple, lui, il est uni par la misère, le deuil, le désespoir, les trahisons de ses leaders…) intensifient leurs hargnes, leurs violences et leurs bestialités, uniquement, dans l’objectif, de le garder: le jolie et nourricier morceau. Fraternellement

Commentaires

  1. SAMARITAIN dit :

    A AMMI SAID,
    PEUT ÊTRE UN JOUR UNE PUISSANCE ÉTRANGÈRE VIENT A NOTRE SECOURE NOUS DÉLIVRÉS DE CES TYRANS ET LEURS INSTITUTIONS DICTATORIAL?. POURQUOI PAS!? INCHALLAH

Laisser un commentaire

FRONT NATIONAL - Bouches-du... |
Mouvement des Jeunes Social... |
15ème circonscription du No... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sagvar, le Roman Noir de la...
| Sarkophage
| UES - Claude WEBER